Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Le Royaume-Uni autorise Delek à exploiter un gisement pétrolier controversé

Le producteur britannique de pétrole et de gaz, Ithaca Energy, et la société norvégienne, Equinor, investiront 3,8 Mds de $ dans l'exploitation du gisement de Rosebank

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Des plates-formes d'exploration pétrolière de la mer du Nord, dans le Cromerty Firth, au nord de l'Écosse, le 2 mars 2003. (Crédit : Martin Cleaver/AP)
Des plates-formes d'exploration pétrolière de la mer du Nord, dans le Cromerty Firth, au nord de l'Écosse, le 2 mars 2003. (Crédit : Martin Cleaver/AP)

Ithaca Energy, une société d’exploration pétrolière et gazière contrôlée par le Delek Group d’Yitzhak Tshuva, a reçu le feu vert réglementaire pour un plan de développement du champ pétrolifère controversé de Rosebank, en mer du Nord britannique.

À la suite de l’approbation réglementaire de l’Autorité de transition de la mer du Nord (NSTA) du Royaume-Uni, les deux partenaires, Ithaca avec une participation de 20 % et la société norvégienne Equinor avec une participation de 80 %, ont pris la décision finale d’investir conjointement 3,8 milliards de dollars pour développer Rosebank, qui est estimé être le plus grand gisement de pétrole et de gaz fossile inexploité sur le plateau continental britannique.

Le champ pétrolier et gazier de Rosebank, exploité par Equinor et situé à environ 130 kilomètres à l’ouest des îles Shetland sur le plateau continental britannique, devrait entrer en production en 2026-2027. Le champ, qui a été découvert en 2004, est estimé à 300 millions de barils de pétrole, a déclaré Ithaca dans un communiqué.

L’exploitation du champ offshore se fera au moyen de puits sous-marins reliés à un navire flottant de production, de stockage et de déchargement redéployé. Le pétrole sera transporté vers les raffineries par des navires-citernes navettes, tandis que le gaz sera exporté vers l’Écosse continentale par le réseau de pipelines West of Shetland.

« Rosebank est le plus grand gisement non-exploité du Royaume-Uni et, avec l’obtention de l’autorisation de développement de la NSTA, nous sommes maintenant prêts à nous lancer dans une aventure qui non seulement fournira de l’énergie domestique d’une importance cruciale, mais qui aura également un impact économique considérable », a déclaré Gilad Myerson, président exécutif d’Ithaca. « Le projet Rosebank créera des milliers d’emplois et contribuera de manière significative à répondre aux besoins énergétiques du Royaume-Uni pour les années à venir. »

Le projet se déroulera en deux phases et devrait créer 9,8 milliards de dollars d’investissements directs et soutenir environ 1 600 emplois pendant la phase de construction du projet, et continuer à soutenir environ 450 emplois basés au Royaume-Uni pendant la durée de vie du gisement, a déclaré Ithaca.

La plateforme de gaz fossile Leviathan au large d’Israël. (Crédit : Albatros)

Ithaca, qui appartient à 89 % au Delek Group basé à Tel Aviv, a acquis sa participation dans le champ de Rosebank par le biais de l’acquisition de Siccar Point Energy en juin 2022.

Le producteur de pétrole et de gaz, qui a fait son entrée à la Bourse de Londres en novembre dernier, a déclaré au début du mois qu’il avait accepté d’acheter au géant pétrolier Shell la participation restante de 30 % qu’il ne possédait pas encore dans le champ pétrolier et gazier non-exploité de Cambo, dans la région ouest des Shetland, en mer du Nord britannique. Le gisement de Cambo devrait être la deuxième plus grande découverte de pétrole et de gaz non-exploités du Royaume-Uni.

Le conglomérat énergétique israélien Delek Group, par l’intermédiaire de son unité NewMed Energy, anciennement Delek Drilling, détient une participation directe de 45,3 % dans le champ gazier Leviathan en Méditerranée, le plus grand réservoir de gaz offshore d’Israël. NewMed détient également une participation de 30 % dans le champ de gaz fossile Aphrodite au large de Chypre.

Commentant le développement de Rosebank, le PDG d’Ithaca, Alan Bruce, a déclaré que le champ « fournira l’un des actifs à plus faible intensité d’émissions au Royaume-Uni ».

Dans la période précédant l’approbation réglementaire par le gouvernement britannique, l’exploitation du gisement a suscité des réactions négatives de la part de plus de 700 défenseurs de l’environnement, universitaires et scientifiques, qui ont demandé, dans une lettre adressée au Premier ministre britannique Rishi Sunak, l’arrêt de tous les nouveaux plans d’exploitation pétrolière et gazière.

« Certains pourraient prétendre que l’arrêt de l’exploitation de nouveaux gisements de pétrole et de gaz soulèverait des inquiétudes quant à l’accessibilité financière et à la sécurité des futurs approvisionnements en énergie, mais il est désormais largement prouvé que le Royaume-Uni est bien mieux servi par une transition rapide vers des sources d’énergie propres, en particulier les énergies renouvelables, et par la décarbonisation de notre économie », peut-on lire dans la lettre signée par des scientifiques et des universitaires britanniques en mars dernier. « Miser double sur les combustibles fossiles ne fera pas baisser les factures d’énergie et ne renforcera pas notre sécurité énergétique. »

Ithaca et Equinor ont déclaré que le plan de développement du champ Rosebank avait été optimisé pour réduire les émissions de carbone liées à l’exploitation. Dans le cadre de ce plan, les développeurs du champ se sont engagés à électrifier le navire de production et de déchargement flottant utilisé dans le processus d’extraction.

« Nous savons que le monde doit passer à des systèmes énergétiques nouveaux et plus propres, et nos vastes investissements dans le secteur de l’énergie au Royaume-Uni vont dans ce sens », a déclaré Arne Gürtner, vice-président principal d’Equinor.

« Pendant ce temps, les besoins en pétrole et en gaz, qui répondent actuellement à 76 % des besoins énergétiques du Royaume-Uni, vont continuer à se faire sentir. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.