Le télétravail menace davantage la sécurité informatique des sociétés
Rechercher

Le télétravail menace davantage la sécurité informatique des sociétés

Selon des experts en cybersécurité, la mise en place généralisée du télétravail dans le cadre des mesures de confinement pourrait nuire à la sécurité des entreprises

Un pirate informatique. Illustration. (Crédit : Shutterstock)
Un pirate informatique. Illustration. (Crédit : Shutterstock)

Selon des experts en cybersécurité, la mise en place généralisée du télétravail dans le cadre des mesures de confinement imposées à travers le monde pourrait nuire à la sécurité des entreprises.

« Beaucoup de personnes n’ont jamais travaillé à domicile et elles tentent de le faire désormais à grande échelle », a expliqué Wendy Nather, consultante dans la division Duo Security de Cisco Systems.

Ainsi, elle estime que les pirates pourraient profiter du manque de sécurité des outils informatiques personnels et d’erreurs pour s’emparer de données, notamment des mots de passe.

La semaine dernière, des chercheurs de la société israélienne Check Point ont ainsi rapporté que des pirates avaient tenté d’infiltrer un réseau du gouvernement de Mongolie via des documents RTF piégés au sujet du coronavirus.

« Un examen plus approfondi de cette campagne nous a permis de la rattacher à d’autres opérations menées par le même groupe anonyme, datant d’au moins 2016. Au fil des années, ces opérations ont ciblé différents secteurs dans plusieurs pays, et notamment en Ukraine, Russie, et Biélorussie », a rapporté la société.

Selon Esti Peshin, chef de la cyber-division d’Israel Aerospace Industries, les pirates informatiques sont à l’affût « et font le nécessaire pour s’infiltrer dans les entreprises ».

Aux Etats-Unis, les responsables américains de la cyber-sécurité ont invité les entreprises à mettre à jour leurs VPN, ainsi qu’à se méfier des mails malveillants.

A LIRE : Les Israéliens sont confinés chez eux, Internet résistera-t-il à la surcharge ?

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...