Le Tombeau de Joseph, incendié par les Palestiniens, restauré la nuit dernière
Rechercher

Le Tombeau de Joseph, incendié par les Palestiniens, restauré la nuit dernière

Cinquante peintres, électriciens et maçons ont effectué des travaux dans le sanctuaire profané il y a deux semaines

Les réparations sont effectuées au Tombeau de Joseph qui se situe en périphérie de Naplouse, durant la nuit du 2 novembre  2015 (Crédit : Meir brachia)
Les réparations sont effectuées au Tombeau de Joseph qui se situe en périphérie de Naplouse, durant la nuit du 2 novembre 2015 (Crédit : Meir brachia)

Les autorités israéliennes ont réparé le sanctuaire du Tombeau de Joseph qui se trouve en périphérie de la ville de Naplouse en Cisjordanie pendant la nuit de lundi.

Le sanctuaire, qui est vénéré par les juifs comme étant le lieu de sépulture du patriarche biblique Joseph, a été incendié par des émeutiers palestiniens il y a deux semaines dans un incident condamné par les dirigeants israéliens ainsi que par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Environ 50 ouvriers, dont des peintres, des forgerons, des électriciens, des jardiniers et des tailleurs de pierre, ont travaillé lundi soir sur le site, accompagnés par des soldats de Tsahal , et ont travaillé toute la nuit pour réparer les dégâts. En seulement cinq heures, le site a été nettoyé et peint, et le revêtement de marbre de la tombe a été remplacé.

La radio militaire a rapporté mardi que des responsables palestiniens avaient déjà effectué des réparations partielles sur le site, sous les ordres du gouverneur de Naplouse de l’Autorité palestinienne.

Les réparations de la nuit dernière ont été initiées par les dirigeants des implantations et le Conseil régional de Samarie.

Le président du Conseil, Yossi Dagan, a qualifié l’opération de «moment émouvant et historique ».
Il a accusé l’Autorité palestinienne de l’attaque contre le sanctuaire.

משפצים את קבר יוסף ומצפים לתיקון מלא של החרפה**בלילה האחרון נכנסנו במבצע לילי למתחם קבר יוסף בשכם יחד עם למעלה מ- 50 א…

Posted by ‎יוסי דגן‎ on Tuesday, 3 November 2015

« Le bonheur et la tristesse sont intimement liés », a-t-il dit. « D’une part, nous avons eu le privilège ensemble avec les soldats et les officiers de Tsahal, le personnel du Conseil régional de Samarie, et les représentants de l’Etat d’Israël de réparer, même si c’est seulement en partie, les terribles dommages infligés par la barbarie de l’Autorité palestinienne, qui a profané un lieu si saint pour le peuple juif et un site avec une telle importance historique pour l’humanité dans son ensemble ».

Dagan a salué l’effort de réparation mais a critiqué la décision de l’armée israélienne de la réaliser durant la nuit. La « honte nationale » de l’incendie du lieu saint a été couplée, dit-il avec « notre venue ici, en pleine nuit, comme des voleurs, à un endroit qui est incontestablement le nôtre. C’est un sentiment difficile ».

Il a rappelé que « même selon les terribles Accords d’Oslo, [le tombeau] devrait être sous contrôle israélien ».

Le commandant de l’armée israélienne pour la région le colonel Shai Kleper et le grand rabbin de la SamarieElyakim Levanon, étaient présents durant les réparations.

Le Conseil régional a déclaré que le site serait rouvert aux fidèles juifs dans les prochaines semaines.

La police israélienne a déclaré que pendant l’opération de réparation qui a été effectuée en coordination avec elle, les policiers ont arrêté sept personnes, six d’entre elles des mineurs, pour être entrées la nuit dans l’enceinte sans avoir obtenu une autorisation. Ils ont été interrogés mardi matin et devaient être présentés devant un juge plus tard dans la journée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...