L’Ecole Polytechnique et l’Institut Weizmann signent un accord de coopération académique
Rechercher

L’Ecole Polytechnique et l’Institut Weizmann signent un accord de coopération académique

Les chercheurs de ces deux écoles d’excellence scientifique pourront ainsi coopérer plus facilement

De gauche à droite : Daniel Zajfman, Président de l’Institut Weizmann ; Victor Malka, Directeur de recherche CNRS à l’Ecole Polytechnique et Professeur à l’Institut Weizmann et Jacques Biot, Président de l’Ecole Polytechnique. (Crédits: Weizmann Institute of Science)
De gauche à droite : Daniel Zajfman, Président de l’Institut Weizmann ; Victor Malka, Directeur de recherche CNRS à l’Ecole Polytechnique et Professeur à l’Institut Weizmann et Jacques Biot, Président de l’Ecole Polytechnique. (Crédits: Weizmann Institute of Science)

Les deux institutions se sont officiellement rapprochées le 26 mai : Jacques Biot, le président de l’Ecole polytechnique, et Daniel Zajman, président du Weizmann Institute of Science, basé à Rehovot, ont signé un accord-cadre de coopération académique.

Selon le communiqué de presse, « cet accord vise à développer et promouvoir la coopération entre les deux institutions dans les domaines de l’enseignement et de la recherche ».

Les deux écoles comptent sur cette nouvelle collaboration pour
« promouvoir la mobilité de leurs étudiants et de leur corps professoral ainsi que favoriser la coopération scientifique et académique sur des sujets d’intérêt mutuel ».

Le processus a été mené par Victor Malka, chercheur au CNRS et à Polytechnique, et nommé professeur à l’institut Weizmann à l’automne dernier : « Il était naturel pour moi d’initier cet accord-cadre afin de faciliter et de promouvoir l’échange d’élèves, la mise en place de collaborations entre l’ensemble des chercheurs de l’X et du Weizmann Institute of Science. Les Présidents de l’École polytechnique et du WIS ont tout de suite étaient séduits par l’idée, ce qui en explique sa concrétisation rapide », explique-t-il sur le site de l’Ecole polytechnique.

Ce n’est pas le premier partenariat que l’Ecole polytechnique noue avec une institution israélienne : en novembre 2013, un accord de coopération avait été signé avec le Technion, reconnue au niveau mondial pour son excellence de la recherche scientifique.

Cet accord avait notamment permis à des étudiants israéliens du Technion de venir étudier à Saclay, à l’Ecole polytechnique. L’école compte également un groupe d’étudiants et d’anciens élèves « amis d’Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...