Leket Israel dénonce le gaspillage alimentaire
Rechercher

Leket Israel dénonce le gaspillage alimentaire

Un rapport a été publié qui permet d’évaluer le gaspillage de la nourriture sur toute la chaîne alimentaire

Un homme âgé fouille dans les poubelles, à Petah Tikva, en juin 2015. (Crédit : Nati Shohat/FLASH90)
Un homme âgé fouille dans les poubelles, à Petah Tikva, en juin 2015. (Crédit : Nati Shohat/FLASH90)

Un rapport inaugural sur les pertes alimentaires et le sauvetage des aliments en Israël a été publié par Leket Israel en collaboration avec BDO Ziv Haft rapporte Globes.

Leket Israel est une association qui oeuvre auprès des personnes qui ne mangent pas à leur faim.

La rapport se fonde sur un modèle qui permet d’évaluer le gaspillage sur toute la chaîne alimentaire, à partir du traitement de l’aliment en passant par l’emballage, la distribution et sa consommation.

Le rapport a permis de révéler le montant des pertes à chaque étape de la chaîne alimentaire. Ainsi les chiffres très élevés rapportent que 2,5 millions de tonnes d’aliments sont gaspillés annuellement.

35 % représentent la consommation domestique. La valeur de cette perte s’élève à 18 milliards de shekels. De manière mensuelle, le gaspillage alimentaire s’élèverait à 616 shekels par ménage. Les fruits et les légumes étant les aliments les plus touchés par ces pertes.

Le rapport souligne que la moitié de ces aliments pourrait être sauvée car ils sont toujours bons à la consommation. Le rapport défend que le sauvetage de ces aliments pour les nécessiteux reviendrait moins cher et constituerait un avantage écologique.

« Le motif central du sauvetage des aliments n’est pas la charité ou la tsédaka, mais une alternative financière à la production d’aliments, qui vaut le coup pour le marché à côté de l’importante contribution à la réduction des inégalités du marché, » a déclaré le PDG de Leket Israel, Gidi Kroch.

Pour Kroch, il est incontestable qu’Israël doit augmenter la proportion de nourriture sauvée afin de la redistribuer.

D’ici 2010, Leket Israel s’est donné pour objectif d’augmenter le montant de nourriture sauvée de 300 %. Afin de rendre cet objectif possible, Leket Israel a mis en place une liste de mesures à mettre en place qui passe notamment par la voie législative.

Leket Israel a tenu à souligner que ces mesures ne couteront pas un shekel au gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...