L’enfant israélien de 13 ans poignardé à Jérusalem, se réveille
Rechercher

L’enfant israélien de 13 ans poignardé à Jérusalem, se réveille

Une semaine après avoir été grièvement blessé par un enfant palestinien, la victime commence à communiquer avec sa famille

Le vélo sur lequel circulait un garçon de 13 ans avant d'être poignardé dans le quartier de Pisgat Zeev de Jérusalem Est, le 12 octobre 2015. (Crédit : police israélienne)
Le vélo sur lequel circulait un garçon de 13 ans avant d'être poignardé dans le quartier de Pisgat Zeev de Jérusalem Est, le 12 octobre 2015. (Crédit : police israélienne)

Le garçon israélien de 13 ans, qui avait été grièvement blessé dans une attaque terroriste la semaine dernière dans le quartier de Pisgat Zeev de Jérusalem, a recommencé à respirer de lui-même, selon un communiqué publié lundi par l’hôpital Hadassah Mont Scopus de la capitale .

L’enfant a même commencé à communiquer avec le personnel médical et les membres de sa famille, selon le communiqué.

Le garçon était l’une de deux victimes israéliennes poignardées par Ahmed et Hassan Manasra, âgés respectivement de 13 et 15 ans, le 12 octobre.
Il avait été transporté à l’hôpital dans un état critique, placé en coma artificiel et branché à un respirateur.

Le professeur Ahmed Eid (Autorisation: Hadassah)
Le professeur Ahmed Eid (Autorisation: Hadassah)

L’enfant « a encore un long chemin devant lui pour se rétablir complètement », a déclaré le Professeur Ahmed Eid, chef du département de Chirurgie générale de l’hôpital, qui a opéré l’enfant.
« Mais je suis content de sa situation générale qui est bonne et stable et, les constantes vitales montrent des améliorations ».
L’état de l’enfant était « critique lorsqu’il est arrivé à l’hôpital, mais aujourd’hui, nous sommes optimistes quant à son rétablissement », a ajouté Eid.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...