L’envoyé de l’ONU tente de mettre fin à la crise de l’électricité à Gaza
Rechercher

L’envoyé de l’ONU tente de mettre fin à la crise de l’électricité à Gaza

Nikolay Mladenov essaie de faire la médiation entre les dirigeants du Hamas et ceux de l'AP pour rétablir l’électricité dans le territoire

Une femme palestinienne fait la vaisselle à la lumière de la chandelle dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 12 juin 2017. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Une femme palestinienne fait la vaisselle à la lumière de la chandelle dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 12 juin 2017. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

L’envoyé des Nations unies au Moyen Orient a rencontré jeudi des responsables du Hamas pour tenter de mettre fin à la crise entre le groupe terroriste et l’Autorité palestinienne (AP) qui a entraîné des pannes d’électricité et une crise médicale dans la bande de Gaza.

Nikolay Mladenov a rencontré le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, et d’autres cadres de l’organisation qui dirige Gaza, a annoncé vendredi le site d’information Ynet. Ils ont examiné les moyens de mettre fin à la pénurie de carburant de la centrale électrique et d’augmenter les approvisionnements médicaux provenant de l’Autorité palestinienne vers l’enclave.

Le journal Al Hayat, basé à Londres, a signalé que Mladenov a mis au point un plan en quatre points pour résoudre la situation, qu’il a présenté au Hamas.

Citant des sources gazaouies, le journal a indiqué que cette solution permettrait de demander à l’UE de payer les diverses taxes que l’Autorité palestinienne a imposées sur le carburant nécessaire à l’exploitation de la centrale électrique.

Il créerait également un nouveau conseil d’administration pour la Société de distribution d’électricité qui recueillera l’argent auprès des consommateurs et tentera d’améliorer le taux de paiement, actuellement inférieur à 30 %, et nommera une société de vérification crédible pour auditer les comptes de la société contrôlée par le Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...