Netanyahu : le Hamas « paiera » pour la mort des trois jeunes Israéliens
Rechercher
Les adolescents ont été tués peu de temps après avoir été enlevés

Netanyahu : le Hamas « paiera » pour la mort des trois jeunes Israéliens

Les troupes israéliennes ont retrouvé les corps de Naftali Fraenkel, de Gil-ad Shaar et Eyal Yifrach

Les trois adolescents enlevés et assassinés près de Hébron le 12 juin 2014 : Eyal Yifrach, Gilad Shaar et Naftali Frenkel. (Crédit : autorisation)
Les trois adolescents enlevés et assassinés près de Hébron le 12 juin 2014 : Eyal Yifrach, Gilad Shaar et Naftali Frenkel. (Crédit : autorisation)

Les corps ont été retrouvés dans une zone entre Halhul et Karmei Tzur lundi après-midi, à une dizaine de minutes de la route où ils ont été vus pour la dernière fois, a précisé la radio publique israélienne.

Les parents ont été informés lundi soir que les corps avaient été retrouvés.

Le Hamas est responsable de la mort des trois jeunes Israéliens enlevés et va le « payer », a affirmé lundi soir le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

« Ils ont été kidnappés et assassinés de sang-froid par des animaux à la forme humaine », a déclaré M. Netanyahu, selon son bureau. « Le Hamas est responsable et le Hamas paiera », a-t-il juré.

Les trois Israéliens ont été tués peu après leur enlèvement, et les corps ont été apparemment disposés à la hâte. Les corps n’étaient pas en bon état quand ils ont été trouvés. « C’était un spectacle atroce, » rapporte la Deuxième chaîne.

Des médecins légistes ont identifié les corps sur les lieux mêmes. Les corps ont été transportés à l’Institut Kabir Abu de médecine légale, situé à Tel Aviv le lundi soir.

Le cabinet de sécurité israélien a été convoqué pour une session d’urgence à 21h30.

Les forces de sécurité israéliennes, qui menaient des recherches approfondies dans la zone, ont déclaré la zone militaire fermée.

Naftali Fraenkel, 16 ans, Gil-ad Shaar, 16 ans, et Eyal Yifrach, 19 ans, ont été enlevés dans la nuit du 12 juin à un poste de l’auto-stop près de Alon Shvut, au sud de Jérusalem.

Depuis le début de l’opération « Gardien de nos frères » pour les trouver : 18 jours de recherches et l’arrestation de plus de 400 Palestiniens, membres pour une majorité d’entre eux du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...