Les Etats-Unis ajoutent un groupe proche de l’EI à leur liste noire
Rechercher

Les Etats-Unis ajoutent un groupe proche de l’EI à leur liste noire

La Brigade des Martyrs de Yarmouk est désormais considérée comme "organisation terroriste"

Membres de la Brigade des martyrs de Yarmouk en Syrie, un groupe affilié à l'Etat islamique. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Membres de la Brigade des martyrs de Yarmouk en Syrie, un groupe affilié à l'Etat islamique. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Les Etats-Unis ont placé jeudi sur leur liste des « organisations terroristes » un groupe proche des jihadistes de l’Etat islamique (EI), la Brigade des martyrs de Yarmouk, présent dans le sud de la Syrie.

La Brigade des martyrs de Yarmouk, que le département d’Etat désigne par l’acronyme anglais YMB, est active le long de la frontière jordanienne et du plateau du Golan. Elle est accusée d’avoir enlevé des Casques bleus.

« La YMB a été formée en août 2012 à Deraa en Syrie et a mené des attaques à travers le sud du pays », a affirmé le département d’Etat.

En 2014, le groupe était lié au Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, mais s’est depuis rapproché de l’EI.

Les Etats-Unis considèrent désormais ce groupe comme une « organisation terroriste », au même titre qu’Al-Nosra ou l’EI.

« En conséquence de cette désignation, toute propriété soumise à une juridiction américaine et dans laquelle la YMB aurait un quelconque intérêt est bloquée », explique le communiqué du département d’Etat.

« Tous les citoyens américains ont interdiction de s’impliquer dans n’importe quel type de transaction avec la YMB », précise-t-il encore.

Dans sa description du groupe, le département d’Etat explique que la Brigade des martyrs de Yarmouk est responsable de l’enlèvement de plusieurs Casques bleus philippins par deux fois en 2013 dans le Golan. Les soldats de la paix avaient ensuite été relâchés après négociations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...