Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Les exploitants de Leviathan signent un contrat avec la centrale électrique d’Eshkol

D'un montant de 650 millions de dollars, le contrat porte sur la fourniture de gaz naturel pour l'exploitation de la centrale, propriété du producteur privé israélien Dalia Power Energies

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Vue générale de la centrale électrique d'Eshkol, la première à produire de l'électricité à partir du gaz naturel, dans la ville côtière d'Ashdod (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Vue générale de la centrale électrique d'Eshkol, la première à produire de l'électricité à partir du gaz naturel, dans la ville côtière d'Ashdod (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Les partenaires exploitants du gisement israélien Leviathan ont décroché le contrat de fourniture en gaz naturel, extrait de ce gisement situé au large des côtes méditerranéennes, d’Eshkol Power Energies, pour un montant de 650 millions de dollars.

Fin 2023, l’entreprise publique Israel Electric Corp a cédé pour environ 9 milliards de shekels sa centrale électrique d’Eshkol, à Ashdod, à Eshkol Power Energies, consortium privé de partenaires locaux, parmi lesquels le producteur d’électricité local Dalia Power Energies.

Conformément au contrat conclu il y a peu, pour une durée de sept ans, les associés de Leviathan fourniront prés de 0,5 milliard de mètres cubes de gaz naturel par an tiré de leur gisement. La livraison de gaz devrait commencer dès juin.

Ce contrat s’ajoute aux contrats conclus, ces derniers mois, par Dalia Power Energies avec deux autres fournisseurs locaux de gaz.

« Avec ce contrat, nous en avons terminé avec les préparatifs à l’exploitation de la centrale électrique d’Eshkol, ce qui va stimuler la concurrence sur le marché de l’électricité et faire baisser les prix de l’énergie pour le grand public », estime Oved Debby, PDG de Dalia Power Energies.

La centrale électrique d’Eshkol, la plus grande centrale au gaz naturel de tout le pays, d’une capacité de 1 680 mégawatts, a été vendue par le gouvernement israélien dans le cadre de la réforme structurelle du secteur de l’électricité, annoncée en 2018. Cette réforme entend encourager les producteurs d’électricité indépendants à entrer sur le marché et favoriser la concurrence, au moment où la demande d’électricité augmente.

Il s’agit de la quatrième centrale électrique, sur les cinq prévues, vendue au secteur privé par la société d’État Israel Electric Corporation pour parachever le désinvestissement initié par cette réforme.

Leviathan est l’un des gisements gaziers en eau profonde les plus importants au monde : il renferme près de 623 millions de mètres cubes de gaz, à environ 120 kilomètres à l’ouest de Haïfa, à une profondeur de 1,7 kilomètre. Se sont associés, dans le cadre de son exploitation, le géant américain de l’énergie Chevron, à hauteur de 39,66 %, NewMed Energy – ex-Delek Drilling (propriété du groupe Delek d’Yitzhak Tshuva), à hauteur de 45,3 % et enfin Ratio Oil Corp., à hauteur de 15 %.

La plateforme de traitement du gaz fossile Leviathan, depuis la réserve naturelle de Dor HaBonim Beach, le 1er janvier 2020. (Crédit : Flash90)

Jeff Ewing, directeur général des activités de Chevron en Méditerranée orientale, explique que ce nouveau contrat « témoigne de l’action résolue de Chevron pour répondre à la demande israélienne en gaz naturel, qui va croissant ».

Le gaz naturel issu du gisement Leviathan a commencé à desservir le marché intérieur israélien en décembre 2019. L’accès à un gaz naturel domestique a permis à Israël de s’engager sur la voie de l’indépendance énergétique, dans une région aux ressources naturelles plutôt rares. C’est précisément en 2020 qu’Israël a commencé à vendre à l’Égypte du gaz naturel issu de son gisement gazier Leviathan.

« Chevron continue de favoriser et sécuriser l’acheminement de gaz naturel aux pays voisins et au-delà », ajoute Ewing.

La centrale électrique d’Eshkol, qui porte le nom du troisième Premier ministre israélien, Levi Eshkol, est située dans la zone industrielle d’Ashdod, non loin du port, où elle occupe une superficie d’environ 470 000 mètres carrés. Elle est la première à s’être convertie au gaz fossile.

Dalia Power Energies exploite la principale centrale électrique privée d’Israël – Dalia -, située à l’est de Kiryat Malachi, dans le sud du pays. Selon son site Internet, elle fournit environ 10 % de toute l’électricité produite en Israël et est alimentée par le gaz fossile du gisement gazier offshore de Tamar.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.