Les Israéliens de plus de 80 ans peuvent à présent doubler les files d’attente
Rechercher

Les Israéliens de plus de 80 ans peuvent à présent doubler les files d’attente

Une loi permet aux personnes âgées de demander pour être servies en premier dans les services publics et les commerces

Des hommes âgés jouent au backgammon dans un country club du nord de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Des hommes âgés jouent au backgammon dans un country club du nord de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Les Israéliens âgés de 80 ans ou plus n’auront plus à faire la queue dans les magasins, les pharmacies, les banques, les bureaux de postes et d’autres services publics, grâce à un changement législatif approuvé mardi par la Knesset.

Les seules exceptions seront pour les personnes handicapées, qui restent prioritaires sur les personnes âgées.

La Knesset a adopté cette loi en deuxième et troisième lectures en plénière mardi, avec 37 voix pour et aucune contre.

La ministre Likud de l’Egalité sociale, Gila Gamliel, a déclaré qu’il était malheureux que la Knesset doive légiférer sur ce sujet, qui devrait être un geste évident pour tous les Israéliens.

« A partir d’aujourd’hui, […] tout le monde fera de la place pour [les personnes âgées] », a-t-elle déclaré.

Une aide domestique philippine et une Israélienne âgée à Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Une aide domestique philippine et une Israélienne âgée à Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

La loi dispose que les personnes de plus de 80 ans pourront doubler la queue sur simple demande.

Le député de l’Union sioniste Itzik Shmuli, qui a présenté la proposition de loi, a déclaré qu’il attendait le jour où céder la place à une personne âgée devienne la norme dans la société et que la loi ne soit plus nécessaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...