Les jardins d’enfants « devraient rouvrir ce dimanche » – Responsable de la Santé
Rechercher

Les jardins d’enfants « devraient rouvrir ce dimanche » – Responsable de la Santé

Les tests sérologiques montrent des taux plus faibles chez les 9 ans et moins, permettant la réouverture des classes jusqu'au CM1, dit Itamar Grotto aux députés

Une photo illustrative d'enseignants de maternelle nettoyant une classe à la garderie Emunah dans la ville de Modiin, le 7 mai 2020. (Avec l'aimable autorisation de Yossi Zeliger/Flash90)
Une photo illustrative d'enseignants de maternelle nettoyant une classe à la garderie Emunah dans la ville de Modiin, le 7 mai 2020. (Avec l'aimable autorisation de Yossi Zeliger/Flash90)

Les jardins d’enfants et les écoles maternelles devraient être autorisés à ouvrir à partir de dimanche, suivis deux semaines plus tard par les classes de cours préparatoire jusqu’au CM1, a déclaré lundi un haut responsable de la santé à la Knesset.

S’adressant lundi aux députés au sein de la commission de l’Education de la Knesset, le directeur-général adjoint du ministère de la Santé, Itamar Grotto, n’a pas mentionné de date pour l’ouverture des classes de CM2 et plus.

Le mois dernier, les écoles ont été fermées dans le cadre d’un plan de confinement national visant à endiguer une deuxième vague d’infections au coronavirus.

Les déclarations de Grotto n’étaient qu’une évaluation des responsables de la santé et non le dernier mot sur la décision du gouvernement en la matière. Une décision devrait être prise par le cabinet coronavirus dans les prochains jours.

Itamar Grotto, directeur-général adjoint du ministère de la Santé, s’exprime lors d’une conférence de presse sur le coronavirus, le 29 mai 2020. (Capture d’écran : Facebook)

Les ministres sont confrontés à une pression croissante pour rouvrir les classes rapidement, de nombreux Israéliens ne pouvant pas travailler parce qu’ils n’ont nulle part où faire garder leurs jeunes enfants.

Le président de la commission de l’Education de la Knesset, le député Kakhol lavan Ram Shefa, a déclaré que son parti « demandera l’ouverture des salles de classe pour les plus jeunes à partir de dimanche », sans toutefois préciser les âges.

Dans ses commentaires, M. Grotto a exposé les résultats des tests sérologiques des écoliers israéliens, qui permettent d’identifier les anticorps dans le sang et donc de déterminer combien de personnes dans une population testée ont eu le coronavirus.

Les tests ont révélé qu’environ 5,5 % des enfants de moins de 9 ans avaient contracté le virus, ce chiffre passant à 8,6 % pour les enfants de 10 à 13 ans.

« Il y a une augmentation significative des infections à partir de l’âge de 10 ans », a-t-il déclaré aux députés, une constatation qui signifie que toute réouverture des classes au-delà du CM1 peut être retardée pendant un certain temps.

Lors d’une discussion séparée au sein de la commission coronavirus de la Knesset, lundi, les responsables de la santé ont déclaré que 5 650 enfants de moins de trois ans avaient été testés positifs au coronavirus, une infime partie du total estimé à 540 000.

La députée Yifat Shasha-Biton lors d’une réunion de la commission du coronavirus de la Knesset, le 19 juillet 2020. (Capture d’écran : Knesset livestream)

« Le préjudice causé aux plus jeunes enfants par la fermeture des écoles maternelles est plus important que le bénéfice de la réduction du taux de morbidité », a déclaré la députée Yifat Shasha-Biton, présidente de la commission. « Selon tous les experts, les jeunes enfants qui sont infectés sont la catégorie qui le transmet le moins, et rien ne justifie de les laisser coincés à la maison. On ne peut pas laisser leurs parents à la maison et l’économie fermée sur le long terme. Les écoles maternelles doivent donc ouvrir immédiatement. Nous devons prendre cette décision maintenant, et ne pas la prendre à la dernière minute, comme par le passé. »

Les fonctionnaires du ministère de l’Education ont déclaré lundi à la commission de l’Education qu’ils préconisaient un retour en classe le plus tôt possible.

La députée Keren Barak (Likud) a appelé le ministère à « entamer dès à présent des discussions » sur la manière dont les étudiants pouvaient rattraper le temps perdu pendant le confinement pendant les mois d’été.

Les propos tenus lundi par Grotto contredisent ceux d’un autre haut responsable du ministère de la Santé qui avait déclaré hier que les écoles ne seraient pas rouvertes la semaine prochaine selon un nouveau plan gouvernemental visant à lever progressivement le confinement.

Sharon Alroy-Preis. (Autorisation)

Sharon Alroy-Preis, directrice par intérim de la division des services de santé publique du ministère, a déclaré que les derniers chiffres indiquant un ralentissement des infections étaient « encourageants », mais a noté qu’ils dataient du week-end, lorsque les niveaux de tests diminuent généralement.

« Nous ne pensons toujours pas avoir atteint le but. Nous verrons les chiffres d’aujourd’hui et de demain et ils seront plus représentatifs. Il y avait eu une augmentation continue des patients graves jusqu’au confinement, et maintenant cela se stabilise. Il y a les premiers signes de contrôle de l’épidémie », a déclaré Mme Alroy-Preis lors d’un point presse.

Mme Alroy-Preis a déclaré que les écoles ne rouvriront probablement pas dimanche prochain, lorsque les principales restrictions actuelles devraient être levées.

« Nous sommes conscients que les lieux de travail ne peuvent pas être ouverts sans les jardins d’enfants et les classes du cours préparatoire jusqu’au CM1 », a-t-elle déclaré. « Nous le faisons de manière mesurée et prudente afin de ne pas avoir à revenir » à un confinement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...