Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Les liens d’affaires entre Jérusalem et Abou Dhabi refroidis – responsables

Les Émirats arabes unis sont le seul État arabe a encore accueillir un ambassadeur israélien, mais la guerre en cours à Gaza ralentit les activités commerciales

Les conseillers à la sécurité nationale israélien et américain Tzahi Hanegbi, à droite, et Jake Sullivan s’entretenant avec leurs homologues des Émirats arabes unis et de Bahreïn par vidéo depuis Jérusalem, le 19 janvier 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Les conseillers à la sécurité nationale israélien et américain Tzahi Hanegbi, à droite, et Jake Sullivan s’entretenant avec leurs homologues des Émirats arabes unis et de Bahreïn par vidéo depuis Jérusalem, le 19 janvier 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

La guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza a refroidi les activités commerciales d’Israël avec les Émirats arabes unis, les relations autrefois célébrées se déroulant désormais à l’abri du regard du grand public, alors que le monde arabe est en proie à la colère à cause du conflit.

Les Émirats arabes unis sont devenus l’État arabe le plus important en 30 ans à établir des liens formels avec Israël dans le cadre d’un accord négocié par les États-Unis en 2020, connu sous le nom d’Accords d’Abraham. Ils ont maintenu cette relation tout au long de la guerre de plus de sept mois menée par Israël à Gaza.

Dans le sillage des accords, les entrepreneurs israéliens ont commencé à affluer vers l’État du Golfe par des vols directs depuis Tel Aviv, établissant de nouveaux liens commerciaux et élargissant les relations existantes qui étaient autrefois tenues secrètes. Les accords annoncés avant la guerre comprenaient des investissements dans la cyber-sécurité, la fintech, l’énergie et l’agritech.

Dix responsables, cadres et entrepreneurs israéliens ont déclaré mercredi à Reuters que les liens commerciaux avec l’influent État du Golfe demeuraient intacts mais, signe que le conflit a entamé l’enthousiasme, ils ont refusé de parler d’accords récents.

« Les échanges se poursuivent. Cela arrive moins, c’est moins visible », a déclaré Raphael Nagel, un entrepreneur juif allemand vivant aux Émirats arabes unis qui dirige un groupe d’affaires privé qui promeut les liens commerciaux entre Israël et l’État arabe du Golfe.

Six banquiers et avocats des Émirats arabes unis ont également déclaré que les liens commerciaux entre les entreprises israéliennes et émiraties avaient résisté à la guerre, mais que peu de nouvelles transactions étaient en cours.

Le gouvernement des Émirats arabes unis hésite à promouvoir les relations avec Israël. En Israël, le personnel de nombreuses entreprises a été appelé sous les drapeaux, ce qui a eu un impact sur leurs activités.

Un fonctionnaire des Émirats arabes unis n’a pas directement répondu aux questions de Reuters sur la manière dont les relations économiques avec Israël ont été affectées par la guerre. Il a toutefois précisé que le dialogue diplomatique et politique des Émirats arabes unis avec Israël avait facilité les efforts humanitaires déployés pour venir en aide à la population de Gaza.

Les Émirats arabes unis sont le seul État arabe qui accueille encore un ambassadeur israélien. Jérusalem a rappelé ses diplomates d’autres États arabes avec lesquels elle entretient des liens pour des raisons de sécurité, à la suite de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, qui a déclenché la guerre.

Le ministère israélien des Affaires étrangères n’a pas répondu à la demande de commentaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.