Les sirènes activées par une explosion inexpliquée à Gaza – Tsahal
Rechercher

Les sirènes activées par une explosion inexpliquée à Gaza – Tsahal

L'alerte de jeudi est survenue dans un contexte tendu, alors que l'armée était préparée à des tentatives palestiniennes de perturber le Forum mondial de la Shoah

Des étudiants israéliens marchent devant une batterie du système de défense antimissiles du Dôme de fer, chargé d'intercepter et de détruire les roquettes à courte-portée et les obus d'artillerie dans la ville d'Ashdod, dans le sud d'Israël, près de la bande de Gaza, le 12 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Des étudiants israéliens marchent devant une batterie du système de défense antimissiles du Dôme de fer, chargé d'intercepter et de détruire les roquettes à courte-portée et les obus d'artillerie dans la ville d'Ashdod, dans le sud d'Israël, près de la bande de Gaza, le 12 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

L’armée israélienne a déclaré que les sirènes d’alerte à la roquette qui ont retenti jeudi soir près de la frontière gazaouie ont été activées pas une explosion à Gaza, et non pas par un tir de roquette comme cela avait été rapporté.

Aucune information sur les causes de cette explosion dans le nord de l’enclave palestinienne, à proximité de la ville frontalière de Sderot, n’a été communiqué.

Le système de défense anti-missile de l’armée israélienne repère les explosions attribuées à des tirs de roquette.

Les sirènes ont relancé les tensions dans le sud sur fond de menaces de la part des dirigeants du groupe terroriste palestinien du Hamas d’intensifier la pression sur Israël pendant cette trêve officielle, négociée en coulisses par la médiation égyptienne.

Les groupes terroristes dans la bande de Gaza ont continué à lancer des dispositifs incendiaires lestés à des ballons sur Israël ces derniers jours, impassibles aux menaces d’Israël de réagir avec force aux tentatives palestiniennes de perturber un évènement d’envergure à Jérusalem, le Forum mondial de la Shoah, qui a réuni une cinquantaine de dignitaires venus du monde entier.

Plusieurs ballons suspects, qui auraient été lancés depuis la bande de Gaza ont été découverts dans le sud d’Israël jeudi.

Un soldat israélien combat un incendie déclenché par un engin incendiaire lancé depuis la bande de Gaza dans le sud d’Israël, le 26 juin 2019. (AP Photo/Tsafrir Abayov)

La police a déclaré que quatre ballons – trois à Kiryat Gat et un dans une communauté du conseil régional Shafir – étaient lestés d’objets suspects. Des démineurs ont été mobilisés pour les neutraliser.

« L’un des objets a explosé, sans faire de blessés », a indiqué la  police.

Quelques heures plus tôt, un porte-parole du conseil régional de Shaar HaNeguev a déclaré qu’un bouquet de ballons y avait été trouvé. « Les forces militaires sont immédiatement venues sur places et ont très bien géré la situation », a indiqué le porte-parole.

Ces lancers de ballons surviennent au lendemain d’un reportage télévision israélien, qui affirmé que l’Egypte était impliquée dans « d’intenses efforts » pour que le Hamas mette fin à ces activités agressives contre Israël, par crainte d’une reprise des hostilités.

Des Palestiniens préparent des ballons incendiaires près de la ville de Jabalia dans la bande de Gaza, le 25 juin 2019. (Hassan Jedi/Flash90)

Ni l’Egypte ni le Hamas n’ont confirmé ce reportage.

Au mois deux ballons incendiaires ont été lancés mercredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...