Rechercher

L’ex-chef adjoint de Tsahal, Eyal Zamir, nommé directeur du ministère de la Défense

Le major-général à la retraite, et ancien secrétaire militaire de Netanyahu, entrera en fonction dans les semaines à venir ; Gallant a salué le "commandant exceptionnel"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le major-général, Eyal Zamir, alors chef d’état-major adjoint sortant de Tsahal, lors d’une cérémonie, le 11 juillet 2021. (Crédit : Armée israélienne)
Le major-général, Eyal Zamir, alors chef d’état-major adjoint sortant de Tsahal, lors d’une cérémonie, le 11 juillet 2021. (Crédit : Armée israélienne)

Le nouveau ministre de la Défense, Yoav Gallant, a nommé lundi Eyal Zamir, un ancien chef adjoint de l’armée, pour devenir le prochain directeur-général du ministère.

Zamir, 57 ans, entrera en fonction dans les semaines à venir, en remplacement de l’actuel directeur-général, Amir Eshel, qui a déclaré qu’il démissionnerait une fois que l’ancien ministre de la Défense, Benny Gantz, serait remplacé.

Le major-général à la retraite a été envisagé à deux reprises pour diriger Tsahal, en 2018 et en 2022. Cependant, d’autres candidats – plus en vue – ont été choisis à sa place.

Zamir a récemment occupé le poste de chef d’état-major adjoint de Tsahal. En 2018, il était le commandant du Commandement du Sud, supervisant les violents affrontements le long de la frontière de Gaza, lors de manifestations organisées par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Entre 2012 et 2015, Zamir a été le secrétaire militaire du Premier ministre, Benjamin Netanyahu.

« Zamir est l’un des meilleurs commandants de Tsahal à avoir émergé au cours de la dernière génération. Ses états de service sont impressionnants et il a excellé dans toutes ses fonctions », a déclaré Gallant, également ancien général, dans des remarques publiées par son bureau.

« Je connais Eyal depuis de nombreuses années. C’est un commandant exceptionnel et un gestionnaire de grande qualité, courageux, plein de sang-froid, professionnel et de bonne humeur. Je suis convaincu que sa connaissance de l’establishment de la Défense [à tous les niveaux] lui permettra de s’intégrer rapidement à ce poste », a ajouté Gallant.

Zamir a remercié Gallant, membre du parti de Netanyahu, de l’avoir choisi pour ce poste.

« Nous allons travailler en coopération pour renforcer le pouvoir de Tsahal, des organisations de la Défense, de l’industrie et de la société israélienne. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le secrétaire militaire sortant du Premier ministre, le général de division Eyal Zamir, au bureau du Premier ministre, le 8 septembre 2015. (Crédit : Haim Zach/Bureau du Premier ministre/Dossier)

Marié et père de trois enfants, Zamir est diplômé du Collège de commandement et d’état-major de Tsahal et titulaire d’une maîtrise en sciences politiques de l’université de Haïfa. Il vit à Hod Hasharon.

Zamir, qui est né à Eilat, a commencé son service dans le Corps Blindé Mécanisé.

Après avoir suivi la formation des officiers de chars, Zamir a gravi les échelons et a commandé la 7e brigade des Blindés Mécanisés en 2003 et la 36e division des Blindés Mécanisés en 2009.

Avant d’être le secrétaire militaire de Netanyahu, Zamir a été commandant des forces terrestres israéliennes. Après cela, il a été nommé commandant du Commandement du Sud de Tsahal en 2015.

Entre 2018 et 2021, il a occupé le poste de chef d’état-major adjoint, son dernier rôle dans l’armée avant de se rendre aux États-Unis pour devenir chercheur invité au think-tank américain Washington Institute.

Dans un long rapport avant la fin de son poste de chargé de recherche, Zamir avait expliqué comment l’Iran avait réussi à s’implanté de manière significative en Syrie, et avait ouvertement appelé à intensifier la campagne d’assassinats de responsables militaires iraniens pour déjouer les avancées iraniennes.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, au centre, aux côtés du chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, à droite, et le directeur-général du ministère de la Défense, à gauche, au quartier général de l’armée à Tel Aviv, le 1er janvier 2023. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Gallant, ancien général de haut rang qui a commencé sa carrière militaire dans l’unité d’élite Shayetet 13 du commando naval, est un stratège militaire très apprécié.

Nommé chef d’état-major en 2010, Yoav Gallant avait finalement été écarté de ce poste avant sa prise de fonctions à la suite d’allégations par la presse d’appropriation illégale de terrains, une affaire qui n’avait toutefois pas débouché sur des accusations formelles.

Ce fut finalement Benny Gantz, auquel il succède jeudi au poste de ministre de la Défense, qui avait alors été nommé chef d’état-major à sa place.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.