Liberman accuse Abbas de payer les terroristes, pas les Gazaouis
Rechercher

Liberman accuse Abbas de payer les terroristes, pas les Gazaouis

Le ministre de la Défense s'en est pris au chef de l'AP qui "verse chaque mois 100 millions de shekels à des terroristes et des assassins" plutôt que d'aider les habitants de Gaza

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman arrive pour la réunion hebdomadaire du cabinet au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 25 mars 2018. (Marc Israel Sellem)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman arrive pour la réunion hebdomadaire du cabinet au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 25 mars 2018. (Marc Israel Sellem)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman s’en est pris mercredi à Abbas et à l’Autorité palestinienne qui dépensent de l’argent pour les terroristes et leurs proches, tout en maintenant Gaza dans de terribles conditions.

« Abbas est le problème. Alors qu’il empêche le versement de salaires à des dizaines de milliers de fonctionnaires à Gaza et bloque tout effort international pour faire entrer de l’argent qui permettrait d’améliorer la situation humanitaire dans la bande de Gaza, il verse chaque mois 100 millions de shekels à des terroristes et des assassins », a-t-il écrit sur Twitter.

Il a déclaré que la loi réduisant les transferts d’impôts à l’AP pour compenser les allocations aux terroristes et les dommages causés par les cerfs-volants incendiaires de Gaza « envoie un message clair et net. Ça suffit. »

Le projet de loi a été adopté mercredi sans modification voulue par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, par la puissante Commission des affaires étrangères et de la Défense de la Knesset.

Liberman aurait été parmi les ministres les plus sceptiques quant aux plans de réhabilitation de Gaza comme moyen de réduire les tensions dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...