Liberman : « Mardi, nous devons nous concentrer uniquement sur l’immunité »
Rechercher

Liberman : « Mardi, nous devons nous concentrer uniquement sur l’immunité »

Pour le député, le ciel ne s'effondrera pas si la publication du plan Trump est reportée, suite à l'invitation de Netanyahu et Gantz à Washington le jour du vote à la Knesset

Le président du parti Yisrael Beytenu, le député Avigdor Liberman, s'entretient avec les médias lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 2 décembre 2019. (Hadas Parush/Flash90)
Le président du parti Yisrael Beytenu, le député Avigdor Liberman, s'entretient avec les médias lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 2 décembre 2019. (Hadas Parush/Flash90)

Le chef d’Yisrael Beitenu, Avigdor Liberman, a critiqué vendredi le calendrier de la probable publication du plan de paix américain au Moyen-Orient après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le chef du parti Kakhol lavan, Benny Gantz, ont été invités à une réunion à la Maison Blanche le jour d’un vote de la Knesset sur l’immunité du Premier ministre.

« Je ne doute pas que le programme de paix que le président américain a l’intention de présenter comportera un certain nombre d’éléments positifs », a écrit Avidgor Liberman sur sa page Facebook.

« Présenter ce plan cinq semaines avant les élections, précisément le jour où le débat sur la destitution du Premier ministre est décidé, empêchera une discussion de fond et approfondie sur une initiative politique », estime-t-il.

« Le ciel ne s’effondrera pas si le plan du siècle est reporté au 3 mars », soit un jour après le prochain scrutin.

« Ce mardi, nous devons nous concentrer uniquement sur la levée de l’immunité et l’application de la souveraineté sur la vallée du Jourdain, comme le Premier ministre l’a promis », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...