Paix : Netanyahu et Gantz à Washington la semaine prochaine
Rechercher

Paix : Netanyahu et Gantz à Washington la semaine prochaine

A la "suggestion" du Premier ministre, les Etats-Unis ont aussi invité son rival à la Maison Blanche ; L'AP rejette les pourparlers

Une photo composite montre le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et le chef du parti Kakhol lavan, Benny Gantz (à droite), lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 8 décembre 2019. (Yonatan Sindel/Hadash Parush/Flash90)
Une photo composite montre le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et le chef du parti Kakhol lavan, Benny Gantz (à droite), lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 8 décembre 2019. (Yonatan Sindel/Hadash Parush/Flash90)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son rival politique Benny Gantz se rendront la semaine prochaine à Washington afin de discuter du futur plan de paix américain pour le Moyen-Orient, a annoncé jeudi à Jérusalem le vice-président américain Mike Pence.

« Le président (Donald) Trump m’a demandé d’inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche la semaine prochaine pour discuter des enjeux régionaux et de la perspective d’une paix en Terre sainte », a déclaré M. Pence, aux côtés de M. Netanyahu à l’ambassade américaine à Jérusalem.

A Washington, la Maison Blanche a affirmé que Benjamin Netanyahu se rendrait mardi à Washington. Benny Gantz « a également accepté l’invitation du président à se rendre à Washington », a-t-elle ajouté sans préciser si sa visite interviendrait le même jour.

Après de nombreux reports, le plan de paix voulu par Donald Trump pour mettre fin au conflit israélo-palestinien était déjà attendu à l’automne, après les élections israéliennes de septembre.

Mais ce scrutin, opposant Benjamin Netanyahu et l’ancien chef de l’armée Benny Gantz, n’a pas réussi, comme lors des élections précédentes d’avril, à déboucher sur un gouvernement d’où la tenue de nouvelles législatives le 2 mars.

Les Etats-Unis n’ont pas attendu ce nouveau duel entre MM. Netanyahu et Gantz et ont invité les deux leaders politiques israéliens à la Maison Blanche la semaine prochaine afin de discuter d’une initiative rejetée par les Palestiniens qui jugent l’administration Trump trop favorable à Israël.

A la « suggestion » de Benjamin Netanyahu, les Etats-Unis ont aussi invité Benny Gantz à la Maison Blanche, et ce dernier a accepté, a précisé M. Pence lors du point de presse à l’ambassade américaine.

« Nous n’avons pas de meilleur ami que le président Trump », a réagi M. Netanyahu. « Avec tant d’amis à la Maison Blanche, nous devrions arriver à un consensus le plus large possible, afin d’assurer la sécurité et la paix d’Israël ».

L’Autorité palestinienne a réitéré jeudi son rejet de l’initiative de paix américaine au Moyen-Orient après l’annonce de discussions sur ce sujet la semaine prochaine à Washington avec des dirigeants israéliens.

« Nous mettons en garde contre tout projet américain qui violerait le droit international », a déclaré dans un communiqué Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en précisant que les Palestiniens rejetaient l’initiative du président Donald Trump pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...