Israël en guerre - Jour 144

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Lieutenant-colonel Sahar Machlof, 36 ans : « Un héros dans la vie comme dans la mort »

Tué en défendant sa base de Tsahal lors de l'invasion du Hamas le 7 octobre

Lt. Col. Sahar Zion Machlof. (Crédit : Tsahal)
Lt. Col. Sahar Zion Machlof. (Crédit : Tsahal)

Le lieutenant-colonel Sahar Zion Machlof, 36 ans, commandant du 481e bataillon de transmissions, a été tué en défendant sa base le 7 octobre.

Machlof, qui résidait à Modiin, laisse derrière lui sa femme Shirly et leurs trois enfants, Yotam, Omer et Lavi – qui vient d’avoir un an – ses parents, Ofra et Moshe, et sa sœur Meital. Il a été enterré au cimetière militaire de Modiin le 9 octobre.

Le général de brigade (réserviste) Nati Cohen a confié au site web Anashim Ve’Machshevim [Les gens et les ordinateurs] que Machlof « était un héros, dans la vie comme dans la mort. Il a foncé sur les terroristes et a défendu les soldats qui se trouvaient sur la base ».

Machlof, a-t-il ajouté, « était un officier exceptionnel, un professionnel et un gentleman. Nous avons perdu l’un des meilleurs commandants du corps ». Il l’a décrit comme « un officier prometteur » qui était destiné à gravir les échelons.

« C’était un commandant aimé et admiré, très professionnel et humble », a indiqué Cohen.

Yossi Alfiya, un ami qui a servi avec lui dans l’armée, a décrit Machlof comme un soldat dévoué.

« Il était un actif précieux pour l’armée », a déclaré Yossii Alfiya.

Dudu Kadosh, qui a servi sous les ordres de Machlof, a déclaré au site Mynet qu’il avait été en contact avec l’officier un jour avant l’attaque.

« C’est difficile pour moi de digérer ce qui s’est passé, c’était l’une des personnes les plus intelligentes que je connaisse, qui avait une vision d’avance sur tout le monde », a affirmé M. Kadosh.

Ella Medina, dont le mari travaillait avec Machlof et avec lequel il a passé de nombreux week-ends à la base, l’a décrit comme « un père et un homme merveilleux et aimant. Un officier moral et professionnel, aimé et apprécié de ses soldats et de l’ensemble du QG. Les mots me manquent pour décrire une telle perte ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.