Limor Livnat votera-t-elle Likud après la demande d’immunité de Netanyahu ?
Rechercher

Limor Livnat votera-t-elle Likud après la demande d’immunité de Netanyahu ?

Pour l'ex-ministre Likud, les partisans de Netanyahu le suivent "aveuglément" ; elle appelle les députés à ne pas voter pour l'immunité

La ministre des Sports et de la Culture de l'époque, Limor Livnat, s'entretient avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un vote sur un projet de loi visant à dissoudre le Parlement à la Knesset, à Jérusalem, le 8 décembre 2014. (Yonatan Sindel/Flash90)
La ministre des Sports et de la Culture de l'époque, Limor Livnat, s'entretient avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un vote sur un projet de loi visant à dissoudre le Parlement à la Knesset, à Jérusalem, le 8 décembre 2014. (Yonatan Sindel/Flash90)

L’ancienne ministre Limor Livnat, qui a siégé à la Knesset sur les bancs du Likud pendant plus de vingt ans, a déclaré jeudi que la demande d’immunité parlementaire du Premier ministre Benjamin Netanyahu contre les poursuites dans les affaires de corruption pourrait l’empêcher de voter pour le parti lors des élections de mars.

Mercredi, Netanyahu a annoncé qu’il demanderait à la Knesset l’immunité contre les poursuites dans les trois affaires où il est accusé de fraude et d’abus de confiance, ainsi que de corruption dans l’une d’entre elles. Il nie avoir commis des actes répréhensibles et accuse la police et les procureurs de l’État d’une « tentative de coup d’État » contre lui.

« Il ne fait aucun doute que ce qui s’est passé hier est significatif et me met dans une position pas très simple », a confié Limor Livnat à la radio publique Kan lorsqu’on lui a demandé si cette évolution allait influencer son vote lors du scrutin de mars.

« Cela dépend de ce qui va se passer, des développements. Le Likud a changé », a-t-elle dit, mais elle a refusé de commenter davantage la façon dont elle voterait le 2 mars.

Celle qui a occupé diverses fonctions ministérielles, dont celle de ministre de l’Éducation, a déploré que les partisans du Likud suivent aveuglément leur chef de file. Elle a exhorté les députés de sa formation à voter selon leur conscience si la demande d’immunité est portée devant la Knesset et à ne pas laisser des considérations de carrière influencer leur vote.

« Ils suivent Netanyahu à travers le feu et l’eau, enchantés, aveuglés », a-t-elle dénoncé. « Je demande à mes collègues du Likud de ne pas voter automatiquement sur l’octroi de l’immunité. Ne votez pas par peur ou par crainte de représailles ultérieures ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...