L’industrie de la mode israélienne célèbre 70 ans de créativité
Rechercher

L’industrie de la mode israélienne célèbre 70 ans de créativité

L'événement rassemblant de nombreuses célébrités a présenté des tenues historiques créées depuis la fondation de l'État juif et celles que les Israéliens porteront bientôt

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Les créateurs décorés lors des "70 ans de mode israélienne" au Tel Aviv Expo, le 5 mars 2019, Gideon Oberson (3e depuis la droite) et Ronen Chen (tout à droite), en compagnie de la ministre de la Culture et du Sport Miri Regev (3e depuis la gauche) et Sara Netanyahu (Crédit : autorisation de Sivan Farag)
Les créateurs décorés lors des "70 ans de mode israélienne" au Tel Aviv Expo, le 5 mars 2019, Gideon Oberson (3e depuis la droite) et Ronen Chen (tout à droite), en compagnie de la ministre de la Culture et du Sport Miri Regev (3e depuis la gauche) et Sara Netanyahu (Crédit : autorisation de Sivan Farag)

L’industrie de la mode israélienne a célébré les 70 ans de son esprit créatif mardi soir, à l’occasion d’une cérémonie au Tel Aviv Expo rendant hommage à ses créateurs et aux tenues qui ont façonné le style israélien.

Avec de nombreuses références aux classiques treillis et au couvre-chef historique appelé kova tembel, l’événement de deux heures a passé en revue les racines et les pionniers de la mode israélienne, à travers les discours de Sara Netanyahu, de la ministre de la Culture et du Sport Miri Regev, le mannequin Galit Gutman et d’autres grands noms de la petite mais vibrante scène de la mode israélienne.

Des hommages ont également été rendus à la marque Maskit, et son couturier Fini Leitersdorf, à Lea Gottlieb, la fondatrice de la marque de maillots de bain Gottex, ainsi qu’à l’influence des uniformes militaires dans les créations locales.

Ronen Chen et Gideon Oberson faisaient partie des couturiers récompensés pour leur travail — Chen pour ses 25 ans de vêtements féminins de prêt-à-porter et l’Italien Oberson pour ses 57 ans de création, important son savoir-faire acquis à Paris dans le désert.

Des mannequins ont également défilé, présentant d’abord des vêtements marqués par l’influence des pays dont sont originaires les designers israéliens. Ce sont ensuite les tenues de bain qui ont pris place sur le podium, illustrant l’influence de Gottex sur la mode locale, ainsi que les robes de mariée, un domaine dans lequel les créateurs israéliens ont un impact mondial.

Le spectacle s’est clôturé sur la présentation de deux secteurs d’avenir – la mode masculine et les technologies vestimentaires – et des concerts de Shefita, l’une des finalistes de l’émission de télé-crochet Nouvelle star, et de la gagnante de l’Eurovision 2018, Netta Barzilai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...