L’interdiction des voyages en Éthiopie, en Ukraine et en Turquie levée
Rechercher

L’interdiction des voyages en Éthiopie, en Ukraine et en Turquie levée

Les pays seront retirés le 14 juin de la liste rouge des nations gravement touchées par le COVID et où les voyages étaient interdits

Des touristes et des Israéliens vaccinés, portant le masque pour se protéger de la COVID-19, lors de leur arrivée à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 23 mai 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Des touristes et des Israéliens vaccinés, portant le masque pour se protéger de la COVID-19, lors de leur arrivée à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 23 mai 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Les ministres du gouvernement ont voté, vendredi, la levée de l’interdiction des voyages dans plusieurs pays durement frappés par la pandémie de la COVID-19.

Ainsi, à partir du 14 juin, les Israéliens auront à nouveau l’autorisation de se rendre en Éthiopie, en Turquie et en Ukraine.

Les pays encore soumis à cette interdiction de voyage sont l’Argentine, le Brésil, l’Inde, l’Afrique du sud, le Mexique et la Russie. Les Israéliens cherchant à se rendre dans ces pays doivent soumettre une requête à la Commission des dérogations et ceux qui en reviennent – même les personnes vaccinées – ont l’obligation de se placer en quatorzaine.

Israël a aussi émis des mises en garde aux voyageurs pour la Namibie, l’Uruguay, les Seychelles, la Bolivie, les Maldives, le Népal, le Paraguay et le Chili.

Lors du vote de vendredi, les ministres ont aussi voté la prolongation des règles encadrant le départ du pays jusqu’au 27 juin, selon un communiqué du gouvernement.

Ces initiatives surviennent alors qu’Israël commence à prévoir de permettre aux touristes étrangers vaccinés d’entrer sur le territoire, au début du mois prochain. Le 15 juin, l’obligation du port du masque dans les espaces clos devrait être levée, même si des informations ont laissé entendre que cette obligation pourrait rester de mise dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

Le ministère de la Santé a indiqué pour sa part que 18 nouveaux cas de coronavirus avaient été confirmés jeudi, avec seulement 0,01 % des 19 050 tests de dépistage qui sont revenus positifs.

Le ministère a déclaré qu’il y avait 222 infections actives dont 33 cas graves.

Le bilan des morts est de 6 428 personnes, et 839 650 cas ont été confirmés depuis le début de la pandémie. Celle-ci a grandement diminué au sein de l’État juif, et le nombre de cas quotidiens est passé de milliers, au début de l’année, à à peine une dizaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...