L’Iran a commencé le démantèlement de ses centrifugeuses
Rechercher

L’Iran a commencé le démantèlement de ses centrifugeuses

Le chef de l'agence nucléaire iranienne, Ali Akbar Salehi, a annoncé le début de la mise en œuvre de l'accord de Vienne

Le directeur de l'agence nucléaire iranienne, Ali Akbar Salehi, en octobre 2012. (Crédit : capture d'écran Youtube/DatelineSBS)
Le directeur de l'agence nucléaire iranienne, Ali Akbar Salehi, en octobre 2012. (Crédit : capture d'écran Youtube/DatelineSBS)

Le directeur de l’agence nucléaire iranienne a annoncé que son pays avait commencé a démantelé les centrifugeuses et à mettre en œuvre l’accord signé avec les puissances mondiales il y a quatre mois à Vienne.

Ali Akbar Salehi, le chef de l’organisation pour l’énergie atomique de l’Iran, a déclaré à l’agence de presse japonaise Kyodo que la République islamique avait commencé « le travail préliminaire » pour mettre en œuvre l’accord, dont la réduction du nombre de ses centrifugeuses.

Réduire le nombre de centrifugeuses est un élément clé de l’accord conclu en juillet, qui introduit également la levée par l’Occident des sanctions paralysantes contre l’Iran en échange de contraintes imposées sur l’activité d’enrichissement d’uranium et la surveillance du programme nucléaire du pays.

Salehi a déclaré que Téhéran était en train de réduire le nombre de centrifugeuses à Natanz et à Fordo, deux des installations nucléaires du pays, par ordre du président Hassan Rouhani.

La réduction de l’enrichissement est destinée à garantir que l’Iran ne puisse pas fabriquer une arme nucléaire selon l’accord signé le 14 juillet.

Salehi avait déclaré en septembre que l’Iran était prêt à entamer la « tâche immense » que représente la désactivation de parties de l’infrastructure nucléaire de l’Iran, mais les responsables américains avaient déclaré que la tâche prendrait probablement des mois.

20 membres extrémistes du parlement iranien ont envoyé lundi une lettre au président iranien Hassan Rouhani dans laquelle ils se plaignaient du démantèlement des centrifugeuses des deux installations d’enrichissement de Natanz et de Fordo, selon l’agence Reuters.

« Malheureusement, dans ces deux derniers jours, des entrepreneurs sont entrés Fordo et ont commencé à démanteler les centrifugeuses… ils ont dit qu’ils pouvaient finir le travail en deux semaines », ont affirmé les députés, a rapporté l’agence de presse qui reprenaient les médias iraniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...