Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

L’Iran passe par la Malaisie pour contourner les sanctions – Trésor américain

Les ventes iraniennes de pétrole en Asie du Sud-Est auraient financé des groupes armés proche de Téhéran, notamment le Hamas et les Houthis

Une femme portant un masque passant devant les tours jumelles de Kuala Lumpur, en Malaisie, le 18 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Vincent Thian)
Une femme portant un masque passant devant les tours jumelles de Kuala Lumpur, en Malaisie, le 18 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Vincent Thian)

L’Iran utilise des intermédiaires malaisiens pour contourner les sanctions internationales et vendre son pétrole en Asie du Sud-Est, a déclaré mardi un haut responsable du Trésor américain.

Les Etats-Unis ont imposé d’importantes sanctions à l’Iran et à ses alliés afin de tarir les fonds utilisés, selon Washington, pour créer de l’instabilité au Moyen-Orient.

Les ventes iraniennes de pétrole en Asie du Sud-Est ont financé des groupes armés proches de Téhéran, notamment le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas et les Houthis du Yémen, a déclaré le haut fonctionnaire américain sous couvert d’anonymat.

Les cargaisons de pétrole ont été envoyées aux acheteurs de la région par voie maritime près de Singapour et de la Malaisie.

« La capacité de l’Iran à transporter son pétrole s’est appuyée sur ce type de fournisseurs basés en Malaisie. Nous voulons avoir une discussion directe avec les Malaisiens à ce sujet », a ajouté le fonctionnaire.

« L’arrêt de ces expéditions de pétrole portera un coup décisif à la capacité de l’Iran à financer ces attaques dans le monde entier, y compris les attaques des Houthis qui menacent actuellement la navigation commerciale », a-t-il affirmé.

Le Trésor américain travaillera avec les opérateurs maritimes et les responsables bancaires de Singapour et de Malaisie pour mettre un coup d’arrêt à ces ventes, a encore assuré le responsable.

Washington veut également « empêcher la Malaisie de devenir un territoire où le Hamas pense qu’il peut à la fois collecter des fonds et les transférer », a-t-il précisé.

La Secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, donnant une conférence de presse à la veille des réunions des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G20, à Sao Paulo, au Brésil, le 27 février 2024. (Crédit : Andre Penner/AP)

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a déclaré le mois dernier que Washington s’efforçait de réduire la capacité de l’Iran à exporter du pétrole, estimant qu’on pouvait « faire davantage ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.