Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Des habitants des communautés du nord se déplacent vers le sud du pays

Vue sur la Galilée depuis le village druze de Moukraka dans le nord d'Israël. (Crédit : Shmuel Bar-Am)
Vue sur la Galilée depuis le village druze de Moukraka dans le nord d'Israël. (Crédit : Shmuel Bar-Am)

Alors que les tensions se renforcent dans le nord d’Israël, la Douzième chaîne a fait savoir que « 75 % des résidents de Galilée ont quitté leur habitation » – une référence apparente, en particulier, aux secteurs proches de la frontière du nord du pays (1,6 million d’Israéliens, plus ou moins, vivraient en Galilée).

Le journaliste de la chaîne de télévision, à la frontière, a indiqué que dans certaines communautés frontalières, ce pourcentage se rapprochait des 90 %.

« Ceux qui ont le sentiment qu’ils ne peuvent pas supporter les tensions – pas seulement celles d’aujourd’hui, mais ceux qui souffrent d’un traumatisme accumulé pendant des années – ont été invités, il y a deux jours, à prendre leurs affaires et à partir lentement mais sûrement vers le sud », a-t-il expliqué, sans préciser qui était à l’origine de cette recommandation.

« Les routes sont ouvertes… Le Commandement intérieur autorise une forme de normalité de la vie dans le secteur mais un grand nombre d’habitants sont d’ores et déjà partis vers le sud, vers le centre du pays », a-t-il ajouté.

Il a fait remarquer que les équipes locales de sécurité, dans les communautés frontalières, continuaient à demander à l’armée de leur fournir rapidement des armes.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.