Herzog : l’opposition travaillera à améliorer l’accord nucléaire
Rechercher

Netanyahu : Israël, “pas lié” par l’accord avec l’Iran, saura se “défendre”

L'Iran et les grandes puissances ont finalisé mardi à Vienne un accord sur le nucléaire iranien après 12 ans de tensions diplomatiques

Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne  le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)
Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)

L’Iran et les grandes puissances vont tenir une réunion plénière « finale » mardi à 08H30 GMT à Vienne au terme de plus de 16 jours de pourparlers sur le nucléaire iranien, a annoncé l’Union européenne.

La « réunion plénière finale de l’E3/UE3 et de l’Iran aura lieu à 10H30 (08H30 GMT) à l’ONU » à Vienne, a indiqué la porte-parole de l’UE, Catherine Ray, sur son compte Twitter, utilisant la désignation européenne du groupe P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Herzog : l’opposition travaillera à améliorer l’accord nucléaire

Le chef de file de l’Union sioniste Isaac Herzog, tout en critiquant Netanyahu, a dit à la radio de l’armée que l’opposition qu’il dirige va travailler pour essayer d’améliorer l’accord avec l’Iran.

Il n’a pas précisé si les parlementaires de l’opposition allaient travailler de concert avec la coalition au pouvoir de Netanyahu, ou en parallèle.

Isaac Herzog a aussi dit que si le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne s’était pas battu contre les Américains, Israël aurait reçu un programme d’assistance militaire comme « compensation »de l’accord.

« Si vous allez à un accord, aussi mauvais qu’il puisse être, la façon de minimiser sa capacité de nuisance est de parvenir à un accord avec les Etats-Unis sur une compensation de sécurité très importante, » a dit Herzog, comme ceux négociés par les Etats sunnites du Golfe qui sont des alliés des États-Unis.

« Israël s’abstient de le faire et ne négocie pas avec les Etats-Unis, » a ajouté Herzog.

Le leader de l'Union sioniste Isaac Herzog, à Jérusalem, le 24 fevrier 2015 (Crédit photo : Miriam Alster/ Flash 90)
Le leader de l’Union sioniste Isaac Herzog, à Jérusalem, le 24 fevrier 2015 (Crédit photo : Miriam Alster/ Flash 90)