Rechercher

Israël ne cherche pas un cessez-le-feu immédiat

Jérusalem n’est actuellement pas intéressé par un cessez-le-feu avec la bande de Gaza, un haut fonctionnaire du gouvernement a fait savoir, indiquant qu’Israël cherche à donner au Hamas un coup si lourd que l’organisation terroriste ne serait pas en mesure de reprendre les tirs de roquettes contre Israël à l’avenir.

« Il est tout à fait possible que le Hamas soit d’accord pour un cessez le feu immédiat – nous les frappons durement, ils veulent refroidir la situation » le fonctionnaire a dit au Times of Israel, parlant sous condition d’anonymat. Négocier un cessez-le feu avec le Hamas aurait été possible il y a une semaine ou deux, mais un accord qui laisserait en place leurs capacités offensives ne suffit pas à Israël, le fonctionnaire a précisé.

« Aujourd’hui, nous ne sommes pas intéressés par un pansement. Nous ne voulons pas donner au Hamas juste un délai pour se reposer, de se regrouper et de recharger les batteries, puis la semaine prochaine ou dans deux semaines, ils recommenceront à tirer des roquettes sur Israël. Une telle solution rapide n’est pas quelque chose qui nous intéresse  »

Tout en refusant de discuter concrètement les étapes que les forces de défense israéliennes envisagent de prendre dans les heures et les jours à venir, le fonctionnaire a déclaré que le gouvernement discute « très au sérieux » d’une invasion terrestre de Gaza.

Le cabinet de sécurité devait se réunir jeudi à 11h30.

Raphaël Ahren

C’est vous qui le dites...