Rechercher

Le commandement de la Défense passive publie une carte d’alerte précoce

Le commandement de la Défense passive de l’armée publie une carte du pays divisé par zone « d’alerte précoce ».

La carte divise le pays en région pour servir de message d’utilité publique. Les Israéliens peuvent localiser leurs villes sur la carte, qui est disponible en anglais, en arabe, en hébreux et en russe et savoir dans quelle région du commandement de Défense passive ils se trouvent.

Ces régions vont être utilisées pour émettre des alertes lors de tirs imminents de roquettes dans la région.
Par exemple, les Israéliens qui vivent à Bet Shemesh vivent dans la zone d’alerte « Bet Shemesh 188 » alors que ceux qui vivent à Rehovot vivent dans la zone d’alerte « Shfela 182 ».

La carte précise aux israéliens le temps estimé de l’alerte précoce, c’est-à-dire la durée entre le lancement de roquette de la bande de Gaza, du Liban, de la Syrie ou du Sinai et sa chute dans une ville israélienne. (Beit Sheimesh 188, par exemple, à un temps d’alerte précoce de 90 secondes. Netivot, une ville près de Gaza, qui se situe dans la zone d’alerte « Ashkelon 254 » a juste 30 secondes entre l’alerte et la chute de la roquette.)

C’est vous qui le dites...