Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Netanyahu : l’annulation de la visite aux États-Unis après le vote à l’ONU, un « message au Hamas »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le sénateur américain Rick Scott, un républicain de Floride, à son bureau à Jérusalem, le 27 mars 2024. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le sénateur américain Rick Scott, un républicain de Floride, à son bureau à Jérusalem, le 27 mars 2024. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a défendu l’annulation de la visite de ses principaux collaborateurs à Washington en réaction à la décision de l’administration Biden d’autoriser l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et à la libération des otages, suite à la suggestion de la Maison Blanche que le Premier ministre chercherait intentionnellement à se brouiller avec les États-Unis.

Accueillant le sénateur républicain de Floride Rick Scott dans son bureau de Jérusalem, Netanyahu a déclaré qu’il trouvait la décision américaine de ne pas opposer son veto à la résolution « très, très mauvaise ».

« Le problème de la décision américaine est qu’elle a encouragé le Hamas à adopter une ligne dure et à croire que la pression internationale empêchera Israël de libérer les otages et de détruire le Hamas », a-t-il déclaré.

Il a insisté sur le fait que son geste était « un message au Hamas : ‘Ne comptez pas sur cette pression, cela ne marchera pas.’ J’espère qu’ils ont compris le message ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.