Israël en guerre - Jour 257

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Tuée en captivité : Amiram Cooper, co-fondateur de Nir Oz ; sa femme Nurit a été relâchée

Le couple d’octogénaire a été retenu dans la même salle souterraine aux cotés d'autres otages enlevés par le Hamas, le 7 octobre 2023

Amiram Cooper pris en otage par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Amiram Cooper pris en otage par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Le 3 juin 2024, après avoir obtenu de nouveaux renseignements, l’armée israélienne a confirmé la mort de l’otage israélien Amiram Cooper, 84 ans, tué en captivité par le Hamas. Voici ce que l’on sait sur les premiers instant de son enlèvement :

Amiram Cooper, 84 ans, l’un des fondateurs du kibboutz Nir Oz, a été enlevé par des terroristes palestiniens du Hamas le 7 octobre lors d’un assaut sur la communauté, tuant et enlevant un quart des résidents du kibboutz.

L’épouse d’Amiram, Nurit, a été libérée le 23 octobre en meme temps que Yocheved Lifshitz. Elle tente désormais de se remettre aux côtés de ses proches.

Elle leur a raconté l’enlèvement brutal. Les terroristes ont tiré sur la porte d’entrée, emmenant de force Nurit et Amiram hors de la maison.

Amiram et Nurit ont été détenus dans la même pièce sous terre, avec cinq autres membres du kibboutz, a témoigné leur fils, Rotem Cooper, dans une interview accordée à Ynet.

Pendant toute la durée de leur captivité, il leur était impossible de savoir si c’était le jour ou la nuit, selon Rotem.

Sa mère et lui pensent que lorsqu’elle a été emmenée hors de la pièce, son père a probablement compris qu’elle était en train d’être relâchée.

Amiram a travaillé pendant de nombreuses années en tant qu’économiste en chef des implantations de la région de Maon. Il est également poète et compositeur, et a publié plusieurs recueils de poésie, des pièces de théâtre et des articles traitant de politique et d’économie.

Le couple a trois enfants et neuf petits-enfants, et Amiram a toujours considéré Nir Oz – en particulier, et plus généralement l’implantation du Néguev occidental – comme la mission de sa vie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.