L’UE appelle Israël à stopper les plans de construction dans le corridor E1
Rechercher

L’UE appelle Israël à stopper les plans de construction dans le corridor E1

Les constructions couperont en deux la continuité territoriale entre la Cisjordanie et Jérusalem-Est, estime le chef de la politique étrangère, Josep Borrell

Vue des quartiers de Maale Adumim à proximité de Jérusalem, le 3 octobre 2017 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Vue des quartiers de Maale Adumim à proximité de Jérusalem, le 3 octobre 2017 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a critiqué vendredi le projet israélien de construction de nouvelles unités de logement dans une zone controversée de la Cisjordanie, disant que ces constructions couperaient la contiguïté territoriale entre Jérusalem-Est et la Cisjordanie.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé, mardi, qu’il avait ordonné la promotion d’un plan prévoyant la construction de 3500 unités de logement qui avait été gelé en raison des objections de gouvernements qui, dans le monde entier, soutiennent la solution à deux Etats.

« L’UE renouvelle son appel à Israël qui doit mettre un terme à la construction des implantations, suspendre la publication des appels d’offres et s’abstenir de toute mesure dont l’objectif est de faire avancer ces mêmes plans. Les implantations sont illégales au regard de la loi internationale », dit le communiqué émis par Borrell.

« Nous appelons les deux parties à s’engager dans un dialogue et à s’abstenir de prendre des actions unilatérales qui pourraient saper la viabilité de la solution à deux Etats », continue le communiqué.

Le projet, envisagé dans la zone E1 qui se situe entre Jérusalem-Est et Maale Adumim, couperait en deux l’ouest de la Cisjordanie, en réduisant de manière substantielle la possibilité du développement, dans le centre, d’un futur Etat palestinien – s’il devait être créé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...