L’UE espère que la sentence contre Morsi sera « révisée »
Rechercher

L’UE espère que la sentence contre Morsi sera « révisée »

Les Etats-Unis s'étaient dit quelques heures plus tôt "profondément préoccupés" par cette condamnation à la peine capitale

La Haute représentante de l'Union européenne Federica Mogherini parle à la réunion ministérielle informelle rassemblant les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne et les pays du sud de la Méditerranée à Barcelone le 13 avril 2015 (Crédit : AFP / LLUIS GENE)
La Haute représentante de l'Union européenne Federica Mogherini parle à la réunion ministérielle informelle rassemblant les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne et les pays du sud de la Méditerranée à Barcelone le 13 avril 2015 (Crédit : AFP / LLUIS GENE)

L’Union européenne a dit dimanche espérer que la décision de condamner à mort l’ex-président égyptien Mohamed Morsi serait « révisée » en appel.

« La décision de la cour de condamner à mort l’ancien président Mohamed Morsi et plus de cent de ses partisans à l’issue d’un procès de masse n’est pas conforme aux obligations internationales de l’Egypte », a réagi la haute représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini dont les propos ont été rendus publics par ses services.

« Les autorités judiciaires égyptiennes doivent garantir, en conformité avec les normes internationales, le droit des accusés à un procès équitable et à des enquêtes appropriées et indépendantes », souligne la responsable.

« L’UE pense que la sentence sera révisée au cours de la procédure en appel », a conclu Mme Mogherni, rappelant l’opposition de l’UE à la peine de mort.

Les Etats-Unis s’étaient dit quelques heures plus tôt profondément préoccupés » par cette sentence.

« Nous nous sommes toujours élevés contre la pratique des procès de masse et des condamnations de masse, qui sont menés d’une manière contraire aux obligations internationales de l’Egypte et au respect de la loi », avait déclaré un diplomate américain ayant requis l’anonymat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...