L’UE s’inquiète des nouvelles constructions dans les implantations
Rechercher

L’UE s’inquiète des nouvelles constructions dans les implantations

La construction continue de « ronger progressivement la viabilité de la solution à 2 Etats », met en garde Bruxelles

Construction dans l'implantation de Tekoa, en Cisjordanie, le 7 septembre 2014. Illustration. (Crédit : Flash90)
Construction dans l'implantation de Tekoa, en Cisjordanie, le 7 septembre 2014. Illustration. (Crédit : Flash90)

L’Union européenne a publié une déclaration jeudi soir condamnant la décision d’Israël, prise la veille, d’approuver la construction de plus de 460 nouvelles maisons israéliennes au-delà de la Ligne verte, considérant cela comme « une préoccupation sérieuse ».

La déclaration de l’UE suit des commentaires similaires publiés par la Maison Blanche mercredi.

« La décision israélienne d’hier d’approuver 463 logements supplémentaires en Cisjordanie occupée et d’approuver rétroactivement 179 unités existantes est une préoccupation sérieuse », s’inquiète la déclaration de l’UE.

« Depuis janvier 2016, les autorités israéliennes ont promu ou rétroactivement légalisé 2 706 unités dans les colonies de Cisjordanie », a-t-elle ajouté.

« Le rapport du Quatuor publié en juillet dernier a identifié les mesures sapant les perspectives de paix et rongeant progressivement la viabilité de la solution à deux Etats et a recommandé que toute extension des colonies soit gelée. L’UE réaffirme sa ferme opposition à la politique de colonisation d’Israël et toutes les mesures prises dans ce contexte ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...