L’université de l’Oklahoma va partager une peinture volée par les nazis
Rechercher

L’université de l’Oklahoma va partager une peinture volée par les nazis

La “Bergère rentrant des moutons” de Camille Pissarro fera des allers-retours entre la France et les Etats-Unis

"Bergère rentrant des moutons", Camille Pissarro, 1886. (Crédit : domaine public/Wikimedia Commons)
"Bergère rentrant des moutons", Camille Pissarro, 1886. (Crédit : domaine public/Wikimedia Commons)

L’université de l’Oklahoma a accepté de partager une peinture volée par les nazis avec un musée français.

Dans le cadre de l’accord annoncé mardi, l’université va transférer la propriété du tableau « Bergère rentrant des moutons » de Camille Pissarro à un musée français, qui n’a pas encore été nommé, a annoncé le journal Oklahaman.

Dans cet accord, le tableau sera exposé pendant cinq ans en France, puis il fera des allers-retours pour des périodes de trois ans entre le musée d’art Fred Jones Jr. de l’université et le musée français.

Le tableau, donné à l’université de l’état en 2000, faisait initialement partie de la vaste collection du propriétaire de grand magasin français Raoul Meyer. Toute la collection de Meyer a été saisie par les nazis quand ils ont envahi la France en 1940.

La « Bergère rentrant des moutons » a changé de mains plusieurs fois avant qu’un tribunal suisse n’établisse en 1953 que Meyer avait manqué de cinq ans pour récupérer le tableau. La fille de Meyer, Léone, a poursuivi en justice l’université de l’Oklahoma en janvier 2014.

L’accord reconnait Léone Meyer comme l’héritière légitime du tableau, mais rappelle que Clara Weitzenhoffer, qui l’avait donné à l’université, avait agi de bonne foi quand elle et son mari avaient acheté l’œuvre d’art.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...