Magen David Adom inaugure son premier centre de gestion blindé
Rechercher

Magen David Adom inaugure son premier centre de gestion blindé

Cette nouvelle structure pourra fonctionner et dépêcher des premiers intervenants même en cas d'attaque chimique, biologique, ou d'attaque de missiles

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le ministre des Finances Moshe Kahlon, à droite, à l'inauguration d'un centre d'opération blindé de Magen David Adom, le 25 février 2019. (Crédit : MDA spokesperson)
Le ministre des Finances Moshe Kahlon, à droite, à l'inauguration d'un centre d'opération blindé de Magen David Adom, le 25 février 2019. (Crédit : MDA spokesperson)

Le service de secours national israélien Magen David Adom a inauguré lundi un nouveau centre national d’opération blindé, censé pouvoir garantir le maintien des opérations dans le cas d’une attaque de toutes sortes d’armes conventionnelles et non-conventionnelles.

Le centre est situé « dans une structure renforcée et partiellement souterraine, conçue pour être protégée en cas d’attaque de missile, d’attaque chimique ou biologique », a fait savoir MDA dans un communiqué.

Cette structure a été construite en dessous du précédent centre de gestion à Kiryat Ono, près de Tel Aviv. L’étage inférieur du bâtiment a été rénové pour être renforcé et équipée d’un système de filtre à air pour empêcher tout type d’attaque, précise le communiqué.

« Le transfert vers un centre blindé s’inscrit dans l’initiative du Magen David Adom visant à limiter les perturbations des services d’urgence dans le cas d’une guerre », a expliqué MDA.

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a assisté à l’inauguration du centre, qui a commencé à fonctionner le 2 février.

Deux des neuf centres de gestion de MDA, qui gèrent les régions de Yarkon et Ayalon, opèrent depuis ce nouveau centre.

Eli Bin, le directeur général de MDA, a expliqué que son organisation doit pouvoir fonctionner quelles que soient les circonstances.

« En tant que service médical d’urgence, banque du sang et agence de secours en cas de catastrophe, nous devons nous préparer à tous les scénarios », a-t-il dit. « Lorsqu’on a le plus besoin de nos services, pendant une guerre par exemple, il est extrêmement important que nos opérations de gestions ne soient pas perturbées. »

Israël est exposé à une menace d’attaque aux missiles de la part de l’organisation terroriste libanaise du Hezbollah, et de la part du groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza. Ces deux groupes auraient un arsenal composé de milliers de roquettes dont certaines auraient une portée suffisante pour frapper le centre d’Israël et ont tous deux menacé de cibler les grandes villes d’Israël.

Dimanche, le Jihad islamique palestinien, un groupe terroriste à Gaza, s’est targué d’avoir mis au point un nouveau missile capable de frapper au-delà de Tel Aviv et menacé de faire vivre « un enfer » aux villes israéliennes.

MDA a une flotte composée de 1 100 ambulances, 25 000 agents paramédicaux et plus de 8 500 premiers intervenants, dont certains proviennent de 17 organisations de secourisme indépendantes, a indiqué le communiqué.

L’organisation construit également un centre de don du sang à Ramle, qui sera également protégé contre des attaques. Cette banque du sang devrait être terminée fin 2020, a fait savoir MDA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...