Mahathir Mohamad : La Malaisie a le « droit » d’interdire l’entrée aux Israéliens
Rechercher

Mahathir Mohamad : La Malaisie a le « droit » d’interdire l’entrée aux Israéliens

Dans un discours prononcé à l’Oxford Union, le Premier ministre a affirmé que le ‘puissant’ gouvernement israélien ‘commettait des crimes de guerre tout le temps’

Le Premier ministre de la Malaisie Mahathir Mohamad lors d'un entretien avec l'AP à  Putrajaya, en Malaisie, le 13 août 2018 (Crédit : AP Photo/Yam G-Jun)
Le Premier ministre de la Malaisie Mahathir Mohamad lors d'un entretien avec l'AP à Putrajaya, en Malaisie, le 13 août 2018 (Crédit : AP Photo/Yam G-Jun)

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a déclaré que c’était le droit de son pays de refuser l’entrée des athlètes israéliens et qu’il était « injuste de le traiter d’antisémite » pour d’anciennes remarques antisémites tout en critiquant le gouvernement israélien.

S’exprimant vendredi soir devant la prestigieuse chambre de débat de l’Université d’Oxford, l’Oxford Union, Mohamad a déclaré qu’un « pays a le droit de tenir ses frontières fermées à certaines personnes, c’est pour cela qu’il y a des frontières ».

La Malaisie a interdit l’entrée à des athlètes israéliens pour un tournoi de natation paralympique à venir, une décision fortement critiquée par Israël comme étant « honteuse ». Israël a ensuite appelé le Comité international paralympique à aider à renverser la décision ou à déplacer l’organisation du tournoi Kuching, prévu en juillet et août sur l’île de Borneo. Il s’agit d’un événement qualificatif pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020.

« Aujourd’hui, de nombreux pays assistent à l’arrivée d’étrangers dans leur pays et ils ne sont vraiment pas contents. Ils renversent leurs gouvernements parce que ces gouvernements ont permis l’entrée d’immigrants », a déclaré Mohamad vendredi dans une discussion publiée sur Facebook.

La Malaisie, a déclaré Mohamad, n’a « aucune relation diplomatique avec Israël, et nous ne pensons pas qu’ils devraient venir dans notre pays parce que nous n’avons aucune relation avec eux ».

« Nous avons le sentiment qu’ils font beaucoup de mauvaises choses mais s’en sortent, parce que personne n’ose rien dire à leur encontre », a-t-il dit.

Quand il a été interrogé pour savoir s’il était « juste de pénaliser » des citoyens ou des athlètes israéliens individuels parce que la Malaisie peut s’opposer aux politiques du gouvernement israélien, Mohamad a répondu :

« Eh bien, ce n’est pas juste de me traiter d’antisémite ; ils devraient traiter d’autres personnes d’antisémites. Je ne suis pas antisémite, les Arabes sont tous des gens antisémites ».

Cette réponse a été largement applaudie par le public.

L’équipe paralympique israélienne à son retour des championnats européens 2018 (Crédit : Photo de l’Association paralympique israélienne/Facebook)

Le Premier ministre malaisien a ensuite répondu aux accusations d’antisémitisme, quand on lui a rappelé qu’il avait dit, dans le passé, que les Juifs ont le « nez crochu » avec « un sens instinctif pour l’argent », que le modérateur a qualifié de déclarations antisémites.

Mohamad a dit que ces remarques faisaient partie de la « liberté d’expression ». Et il a demandé : « Pourquoi ne pouvons-nous rien dire contre Israël, contre les Juifs ? »

« Nous sommes libres de dire ce que nous voulons, nous pouvons dire quelque chose qui peut être considéré comme antisémite par les Juifs. C’est leur droit d’avoir une telle opinion de moi. C’est mon droit de leur dire qu’ils ont fait beaucoup de mauvaises choses », a-t-il dit.

Quand on lui a demandé pourquoi la critique contre le gouvernement israélien prenait la forme des remarques antisémites et non d’un rejet direct de certaines politiques, Mohamad a dit : « Eh bien, il semble que la plupart d’entre eux soutiennent la position prise par [le Premier ministre Benjamin] Netanyahu contre les Arabes, alors quand je dis seulement les ‘Sionistes’, les gens ne comprennent pas. Mais ils comprennent bien le mot ‘yahudi’ ou ‘Juifs’ ».

Ucapan dan sesi dialog Perdana Menteri, Tun Dr.Mahathir di Majlis Perhimpunan Kesatuan Oxford

Ikuti ucapan dan sesi dialog Perdana Menteri, Tun Dr.Mahathir Mohamad di Majlis Perhimpunan Kesatuan Oxford. Kesatuan Oxford, atau, Oxford Union merupakan sebuah kesatuan debat paling berprestij di dunia, dan salah satu daripada kesatuan universiti tertua pernah diwujudkan di Britain.Anda juga boleh menonton secara langsung di Saluran Astro 501, FB Astro Awani, www.astroawani.com/live-tv & Saluran YouTube 501 Astro AWANI

Posted by Astro AWANI on Friday, 18 January 2019

Mohamad a continué en qualifiant le gouvernement israélien de « très puissant, alors nous ne disons rien contre le gouvernement israélien, mais nous n’avons pas à faire preuve d’amitié à son égard ».

« C’est un gouvernement qui ne s’intéresse pas à l’opinion des autres, c’est pour cela qu’il commet sans cesse des crimes de guerre… alors s’ils n’aiment pas cela, ils peuvent dire qu’ils n’aiment pas, peu m’importe », a-t-il poursuivi, sous les applaudissements et les rires du public.

« S’ils veulent venir dans notre pays, nous avons des frontières que nous gardons pour autoriser uniquement l’entrée des personnes que nous aimons. Mais pour les gens qui ont fait beaucoup de mauvaises choses, si nous ne les considérons pas aptes à visiter la Malaisie, c’est notre droit », a-t-il déclaré.

Avant la discussion, la Société juive d’Oxford a fait état de ses préoccupations quant à l’invitation de Mohamad dont elle a dit qu’il est « connu pour formuler publiquement des commentaires antisémites ».

« Le Premier ministre Mohamad est un antisémite clair et impétinent. Il a accusé les Juifs de ‘cruauté nazie’ et de vouloir exterminer tous les Musulmans. Il a dit qu’ ‘antisémite’ est ‘un terme inventé pour empêcher de critiquer les Juifs pour leurs mauvaises actions’, et il a même nié la Shoah. Il a eu la possibilité de revenir sur ses commentaires lors d’une récente émission de la BBC, il a préféré parler des Juifs comme ayant ‘un nez crochu’ », pouvait-on lire sur dans un communiqué Facebook de la présidente de la Société juive d’Oxford, Nicole Jacobus.

D’autres groupes juifs ont exprimé des préoccupations au sujet de l’invitation de Mohamad.

Des athlètes israéliens dans le monde arabe

Des athlètes israéliens sont régulièrement empêchés de participer à des événements sportifs internationaux dans des pays arabes et musulmans, ou forcés à participer sans montrer leurs symboles nationaux. Un certain nombre d’incidents a conduit à des réprimandes d’organisations internationales et de promesses de réformes.

Auparavant, la Malaisie a empêché des athlètes israéliens de participer à des événements sportifs. Deux windsurfers israéliens ont dû retirer leur participation à une compétition sur l’île de Langkawi après s’être vu refusés des visas en 2015.

La Malaisie a également refusé d’organiser une conférence de la FIFA en 2017 dans la mesure où une délégation israélienne devait participer.

Mahathir, maintenant âgé de 93 ans et dans son second mandat de Premier ministre, a été critiqué dans le passé pour ses attaques verbales contre des Juifs, les qualifiant notamment de « nez crochus ».

Le précédent gouvernement avait permis à une délégation israélienne de haut rang de participer à une conférence des Nations unies à Kuala Lumpur en 2018, entraînant la colère de la population.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...