Max Mannheimer, survivant de la Shoah, est décédé
Rechercher

Max Mannheimer, survivant de la Shoah, est décédé

Il avait 96 ans et avait dédié une partie de sa vie à la lutte contre l'antisémitisme

Max Mannheimer (Crédit : Wikipédia)
Max Mannheimer (Crédit : Wikipédia)

Max Mannheimer, survivant de la Shoah, est décédé vendredi dernier à l’âge de 96 ans, rapporte Haaretz.

Auteur et peintre, ce dernier a dédié une partie de son existence à la lutte contre l’antisémitisme en partageant son expérience durant la Seconde Guerre mondiale aux jeunes générations.

Max Mannheimer est né en République Tchèque en 1920. En 1943, lui, ses parents, ses deux frères Ernst et Edgar, ainsi que sa soeur Katharina et sa jeune épouse Eva sont arrêtés et déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. Il sera le seul à y survivre. Son autre frère Erich, déporté à Auschwitz en 1942, survivra également.

En octobre 1943, Erich et Max sont envoyés au guetto de Varsovie puis participent à la marche de la mort en 1944 jusqu’à Dachau, pur Max, qui fut libéré le 30 avril 1945.

Après la guerre, alors qu’il avait fait le serment de ne plus revenir en Allemagne, il se marie avec une résistante allemande. Après le décès, en 1964, de sa seconde épouse, il se marie avec une Américaine.

Il débute en Allemagne une carrière de peintre. Traumatisé par son expérience, qui lui vaut des cauchemars et une dépression, il reste des années silencieux face à ce qu’il a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1986, lors d’un voyage aux Etats-Unis, il tombe sur une croix gammée. Cet événement sera alors déclencheur. Il commence à donner des conférences et à partager son expérience des camps ce qui lui permettra de sortir de la dépression.

Pour ce dernier, il était important que les jeunes générations aient connaissance des atrocités nazies.

Selon l’ancien déporté s’adressant aux jeunes générations déclarait, « vous n’êtes pas responsable pour ce qui est arrivé, mais vous avez une responsabilité d’assurer que cela n’arrive plus à nouveau ».

Max Mannheimer faisait également visiter le camp de Dachau à des élèves.

En 2013, il invite la chancelière allemande, Angela Merkel à visiter le camp. Elle est la première chancelière à avoir visité le camp de Dachau.

Max Mannheimer dirigea également l’organisation des anciens prisonniers de Dachau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...