Israël en guerre - Jour 237

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Maya Ben David, 48 ans : Pionnière du moringa

Assassinée par des terroristes du Hamas, au kibboutz Kfar Aza, le 7 octobre 2023

Maya Ben David, assassinée par des terroristes du Hamas au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Maya Ben David, assassinée par des terroristes du Hamas au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Maya Ben David, 48 ans, originaire de Kfar Haïm, a été assassinée par des terroristes palestiniens du Hamas au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre.

Elle laisse derrière elle son époux et ses deux enfants.

Maya était connue pour son enthousiasme à l’égard des bienfaits de la plante moringa sur la santé, ce qui lui avait valu le surnom de « Maya Moringa » parmi ses amis.

Elle utilisait sa passion pour développer des produits à base de cette plante et les commercialisait sur Internet via le site Moringa Israel qu’elle avait créé. Elle était auparavant coordinatrice sociale à Bayit Shel Tamar, – La maison de Tamar -, une organisation qui aide les enfants ayant des difficultés d’apprentissage.

Le site Moringa Israël comprend désormais une page commémorative pour Maya, la décrivant comme « une femme de famille, une entrepreneuse pionnière. Aimée par tant de personnes qui la considéraient comme une amie proche. Rieuse et drôle, fidèle à ses habitudes ».

Le week-end du 7 octobre, la famille de Maya était en visite à Kfar Aza chez ses beaux-parents.

Les terroristes qui ont massacré de nombreux membres de la communauté sont entrés dans la maison où la famille s’était réfugiée dans son mamad – abri anti-atomique –  et ont tiré à travers la porte fermée à clé. Une balle a atteint Maya, la tuant sue le coup.

« Ainsi, en un instant, la merveilleuse mélodie de sa vie a été interrompue », peut-on lire sur la page de commémoration. « Dans la lumière de Maya, nous poursuivons son travail et espérons répondre à ses attentes. »

Dans un message publié sur Facebook, sa cousine Limor Zaria a fait l’éloge de Maya en écrivant qu’elle avait été « séparée de la sphère physique par une cruauté indescriptible, mais pas de nos cœurs ».

« Tu as laissé derrière toi un grand sourire illuminé, la joie de vivre, un cœur plein et une famille douce et aimante qui poursuivra ton chemin. »

Après son assassinat, ses amis ont décidé de continuer à commercialiser ses produits en sa mémoire, a rapporté le média Ynet.

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.