Rechercher

Mexique: arrestation d’un homme pour espionnage d’un journaliste avec Pegasus

Il s'agit de la première arrestation décidée dans le cadre d'une dénonciation faite en 2017 par des journalistes et militants mexicains et de l'enquête ouverte seulement en juillet

Le logiciel d'espionnage Pegasus (capture d'écran Youtube - The Guardian)
Le logiciel d'espionnage Pegasus (capture d'écran Youtube - The Guardian)

La justice mexicaine a annoncé lundi avoir arrêté un homme accusé d’avoir espionné un journaliste à l’aide du logiciel israélien Pegasus au centre de révélations internationales sur son usage à des fins d’espionnage.

L’homme a été arrêté le 1er novembre à Querétaro (centre) pour écoutes illégales et transféré dans une prison de Mexico, a-t-on précisé de même source.

Selon les médias locaux, il s’agit de la première arrestation décidée dans le cadre d’une dénonciation faite en 2017 par des journalistes et militants mexicains et de l’enquête ouverte seulement en juillet dernier à la suite de nouvelles révélations par la presse.

Le groupe israélien NSO s’est retrouvé exposé en juillet après des enquêtes publiées par un consortium de médias internationaux révélant que son logiciel Pegasus avait permis d’espionner les téléphones de journalistes, d’hommes politiques, de militants ou de chefs d’entreprises de différents pays, incluant le président français Emmanuel Macron, mais aussi des proches de l’actuel président mexicain Andrés Manuel López Obrador lorsqu’il était le chef de l’opposition pendant le mandat de son prédécesseur Enrique Peña Neto.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...