Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Meyer Habib de nouveau candidat, après l’invalidation de son élection

L'ex-député se représente dans la 8e circonscription des Français de l'étranger, lors d'une législative devant se dérouler les 2 et 16 avril

Le député français apparenté "Les Républicains" Meyer Habib à l'Assemblée nationale, à Paris, le 15 novembre 2017. (Crédit : Martin Bureau/AFP)
Le député français apparenté "Les Républicains" Meyer Habib à l'Assemblée nationale, à Paris, le 15 novembre 2017. (Crédit : Martin Bureau/AFP)

L’ex-député Meyer Habib, dont l’élection avait été invalidée par le Conseil constitutionnel pour des « irrégularités », se représente dans la 8e circonscription des Français de l’étranger, lors d’une législative devant se dérouler les 2 et 16 avril, a-t-il annoncé lundi.

Meyer Habib (apparenté LR avant l’invalidation de son élection) affrontera notamment la macroniste Deborah Abisror-de Lieme, comme au mois de juin.

Le Conseil constitutionnel avait annulé son élection début février en raison d' »irrégularités » et « manœuvres » de ses sympathisants « de nature à altérer la sincérité du scrutin »: « des messages appelant à voter » pour le candidat le jour du scrutin ou des appels durant lesquels « il a pu irrégulièrement être proposé aux électeurs de voter par internet à leur place ».

Meyer Habib est par ailleurs visé par une enquête pour « détournement de fonds publics », à la suite d’un signalement de Tracfin, les enquêteurs soupçonnant des irrégularités dans la rémunération de ses collaborateurs parlementaires.

En juin, le député de 61 ans n’avait engrangé que 193 voix de plus que son adversaire, Deborah Abisror-de Lieme (Renaissance), rassemblant 50,58 % des suffrages contre 49,42 % dans cette circonscription de Français résidant dans plusieurs pays du pourtour méditerranéen, dont la Grèce, Israël, l’Italie et la Turquie.

Après l’invalidation de l’élection, Deborah Abisror-de Lieme s’était réjouie que « la plus haute juridiction française mette fin à des années de manœuvres illicites pratiquées par Meyer Habib ».

« Je ne céderai à aucune intimidation, je ne renierai aucun de mes engagements, je resterai à votre service (…) Je l’emporterai à nouveau, ce qui constituera le démenti le plus cinglant aux mensonges et à la diffamation de ma déloyale adversaire. Je serai au rendez-vous », a rétorqué Meyer Habib lundi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.