Rechercher

Michaeli annonce un nouveau plan pour réduire de moitié les morts sur les routes

La ministre des Transports dévoile un programme quinquennal qui prévoit l'installation de 4 000 nouvelles caméras sur les routes, ainsi que de nouvelles procédures de contrôle

La ministre des Transports Merav Michaeli, à gauche, et le président de l'Autorité nationale de la sécurité routière Avi Naor lors d'une conférence de presse au ministère des Transports à Jérusalem, le 31 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La ministre des Transports Merav Michaeli, à gauche, et le président de l'Autorité nationale de la sécurité routière Avi Naor lors d'une conférence de presse au ministère des Transports à Jérusalem, le 31 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La ministre des Transports Merav Michaeli a dévoilé dimanche un programme sur plusieurs années visant à améliorer la sécurité routière dans le but de réduire de 50 % le nombre de victimes.

Lors d’un point de presse avec le chef de l’Autorité nationale de sécurité routière (NRSA) Avi Naor, Michaeli a déclaré que l’une des mesures prévues est l’installation de 4 000 caméras de surveillance.

Selon Naor, « au-delà de la perte de vies humaines, du chagrin et de la douleur des familles », les accidents de la route coûtent à l’État 15,76 milliards de shekels par an. Il a déclaré que le plan visait à réduire ce montant à 10 milliards de shekels.

Dans le cadre de ce plan, le pays sera divisé en zones géographiques ciblées en fonction de leurs besoins spécifiques.

Il mettra particulièrement l’accent sur les conducteurs de la communauté arabe et les jeunes conducteurs, les poids lourds, les bus, les véhicules de transport et les véhicules à deux roues.

La police et le ministère de la Sécurité intérieure collaborent avec la NRSA pour mettre au point un nouveau système de contrôle. Les nouvelles caméras permettront d’évaluer la vitesse moyenne d’un véhicule en enregistrant le temps qu’il met à passer entre deux points sur une autoroute.

Michaeli a déclaré qu’elle avait l’intention de soumettre le projet à l’approbation du gouvernement dans les semaines à venir, ce qui lui donnera le statut de programme national, et que certains éléments seront déjà lancés au cours du prochain trimestre.

Le programme de cinq ans devrait être officiellement lancé au cours du deuxième trimestre de l’année prochaine, mais il dépend de l’approbation du budget de l’État pour 2023.

Michaeli a déclaré que le plan avait déjà été approuvé, mais le site Ynet a rapporté qu’il n’avait été approuvé que sur le principe. Seules les grandes lignes du plan auraient été présentées, selon le site.

Toujours selon Ynet, Israël compte en moyenne six morts sur les routes par milliard de kilomètres parcourus, soit le double de la moyenne européenne.

Le groupe de pression pour la sécurité routière Or Yarok, également dirigé par Naor, a recensé 192 décès sur les routes du pays depuis le début de l’année.

Jeudi dernier, trois personnes ont été tuées dans un accident sur la route 6, dans le sud du pays.

L’année dernière, 361 personnes sont mortes sur les routes d’Israël, selon l’Autorité nationale de sécurité routière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...