Mondial 2018 – Israël perd 3-1 face à l’Italie
Rechercher

Mondial 2018 – Israël perd 3-1 face à l’Italie

Il n'y aura qu'un seul qualifié direct dans ce groupe G qui accueille le Liechtenstein, l'Espagne, l'Albanie, la Macédoine, l'Italie et Israël

Graziano Pelle (d) et ses coéquipiers de l'équipe de l'Italie célèbrent un but lors du match de football pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de 2018 entre Israël et l'Italie au stade Sammy Ofer de Haïfa le 5 septembre 2016. (Crédit : AFP / MENAHEM KAHANA)
Graziano Pelle (d) et ses coéquipiers de l'équipe de l'Italie célèbrent un but lors du match de football pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de 2018 entre Israël et l'Italie au stade Sammy Ofer de Haïfa le 5 septembre 2016. (Crédit : AFP / MENAHEM KAHANA)

L’Italie du nouveau sélectionneur Giampiero Ventura a souvent souffert jeudi à Haïfa mais elle est tout de même parvenue à battre Israël (3-1) pour lancer sur de bonnes bases son parcours en éliminatoires du Mondial-2018.

Il n’y aura qu’un seul qualifié direct dans ce groupe G qui accueille l’Espagne et l’Italie et les deux favoris savent qu’ils ne peuvent pas égarer trop de points en route.

Alors quand Israël est revenu à 2-1, que Chiellini a été expulsé et que Verratti a commencé à grimacer alors que les trois changements étaient déjà effectués, l’Italie a sans doute eu un peu peur.

Mais c’est finalement Ciro Immobile qui a mis fin à l’angoisse des Azzurri d’une frappe croisée du droit qui redonnait deux buts d’avance aux siens (84e).

Auparavant, les Italiens avaient montré un visage pas si éloigné de celui qu’ils avaient affiché jeudi à Bari lors de leur défaite face aux Bleus (3-1).

Apparemment pas pénalisé par son transfert en Chine, Pellè a ainsi de nouveau marqué, reprenant de près un centre d’Antonelli très bien lancé par Verratti (15e).

Les hommes de Ventura doublaient ensuite la mise grâce à un penalty de Candreva (32e) mais donnaient déjà quelques signes de faiblesse, notamment sur leur côté gauche, où Chiellini était en souffrance.

Comme face aux Bleus, le défenseur de la Juventus ratait ainsi une intervention défensive et laissait le talentueux Ben Haïm (ex-Chelsea et Manchester City) tromper Buffon d’un lob de classe (35e).

En deuxième période, Chiellini était même expulsé et les Italiens courbaient alors franchement l’échine. Mais quelques arrêts de Buffon et quelques interventions de Verratti, très investi dans le travail défensif, permettaient à la Nazionale de garder la tête hors de l’eau jusqu’au but vainqueur d’Immobile.

« A 10 contre 11, c’est toujours compliqué. On aurait pu conclure plus vite et on encaisse un but qui ressemble à celui pris contre la France. Mais on a su souffrir comme une équipe et on a gagné comme une équipe », a déclaré Ventura après le match.

L’Espagne de son côté a écrasé le Liechtenstein 8-0. Le premier des deux grands rendez-vous entre Italiens et Espagnols est fixé au 6 octobre à Turin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...