Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Ne pouvant empêcher le concert de Roger Waters, Munich devra « l’endurer »

Le maire a assuré avoir cherché des moyens de manifester sa solidarité avec Israël et l'Ukraine à l'occasion du spectacle qu'il donnera dans la ville à la fin du mois de mai

Roger Waters lors de sa tournée "Us + Them" au Staples Center, à Los Angeles, en Californie, le 20 juin 2017. (Crédit : Kevin Winter/Getty Images/AFP)
Roger Waters lors de sa tournée "Us + Them" au Staples Center, à Los Angeles, en Californie, le 20 juin 2017. (Crédit : Kevin Winter/Getty Images/AFP)

Quelques semaines après l’annulation par la ville de Francfort d’un concert de Roger Waters en raison de son activisme anti-Israël, le maire de Munich affirme qu’il n’a pas la capacité juridique de faire de même.

« Nous ne voyons actuellement aucune possibilité juridiquement sûre (…) de revenir sur la décision déjà prise », a déclaré le maire Dieter Reiter, selon Deutsche Welle. « Je ne veux pas qu’il [Waters] soit ici, mais maintenant nous allons devoir l’endurer ».

Waters, l’ancien bassiste des Pink Floyd, poursuit la municipalité de Francfort après que celle-ci l’a empêché de se produire en mai à la Festhalle, un lieu qui a également été le théâtre de la déportation de 3 000 Juifs pendant la Shoah.

« Le contexte de cette annulation est le comportement anti-Israël persistant de l’ancien leader de Pink Floyd, qui est considéré comme l’un des antisémites les plus notoires au monde », a déclaré la ville dans un communiqué.

Depuis des années, Waters est un fervent défenseur du mouvement anti-Israël Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), appelant ses collègues artistes à éviter de se produire dans ce pays.

Waters s’est déclaré solidaire de la Russie, depuis l’invasion de l’Ukraine, assurant que Kiev était responsable du conflit.

L’an dernier, en Pologne, Cracovie avait déjà annulé les concerts de Waters en raison de ses sympathies envers la Russie.

Le média Deutsche Welle a rapporté que le conseil municipal de Munich étudiait les moyens de manifester sa solidarité avec Israël et l’Ukraine à l’occasion du spectacle qu’il donnera dans la ville à la fin du mois de mai.

La présidente de la communauté juive de Munich, Charlotte Knobloch, a critiqué les autorités munichoises, déclarant qu’elles avaient « manqué une occasion de concrétiser leurs nombreuses déclarations d’intention contre l’antisémitisme ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.