Netanyahu aurait offert à Feiglin un poste au cabinet
Rechercher

Netanyahu aurait offert à Feiglin un poste au cabinet

Le Premier ministre aurait aussi promis de couvrir les dettes de campagne de Zehut et d'adopter une loi facilitant encore plus l'accès au cannabis médical

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Moshe Feiglin à la Knesset, le 2 juillet 2013. (Crédit :  Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Moshe Feiglin à la Knesset, le 2 juillet 2013. (Crédit : Flash90)

L’offre qu’aurait faite le Premier ministre Benjamin Netanyahu au chef du parti Zehut, Moshe Feiglin, pour le convaincre d’abandonner la course électorale a été plus généreuse que ce qui avait été rapporté auparavant, affirme la Treizième chaîne.

Netanyahu n’aurait pas seulement offert à Feiglin un haut-poste ministériel en lien avec l’économie – le ministère de l’Economie ? Ou le ministère tant convoité des Finances ? – il aurait aussi promis de couvrir les dettes de campagne de Zehut et d’adopter une loi facilitant encore davantage l’accès au cannabis thérapeutique, une requête prioritaire du petit parti.

Netanyahu aurait offert encore davantage si Feiglin quitt la course et soutient publiquement le Likud.

Netanyahu travaillerait dur pour convaincre les partis d’extrême-droite marginaux et controversés comme Zehut, Otzma Yehudit et Noam de se retirer du scrutin afin d’augmenter les chances des formations comme le Likud et Yamina de renforcer la représentation, à la Knesset, des partis de droite après le 17 septembre.

Selon la Treizième chaîne, la formation Noam, qui se présente résolument contre la communauté et les droits LGBT, prévoirait d’abandonner la course aux élections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...