Netanyahu chercherait le feu vert de l’envoyé de Trump pour une nouvelle implantation
Rechercher

Netanyahu chercherait le feu vert de l’envoyé de Trump pour une nouvelle implantation

Le Premier ministre devrait dire à Jason Greenblatt que l’implantation est un “remplacement” pour Amona, et pas une “nouvelle”

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu chercherait à obtenir l’approbation de l’envoyé spécial du président américain Donald Trump pour construire une nouvelle implantation en Cisjordanie pour les habitants de l’avant-poste d’Amona, évacué en début d’année.

Selon la Deuxième chaîne, le Premier ministre présentera à Jason Greenblatt les plans d’une nouvelle implantation en Cisjordanie, qu’il a promise aux habitants d’Amona avant la destruction ordonnée par la cour de leur avant-poste en échange d’une évacuation pacifique.

Netanyahu compte proposer que la nouvelle implantation, qui sera nommée « Geulat Tzion », soit construite entre les implantations de Shilo et de Shvut Rachel, dans le centre de la Cisjordanie.

Des sources ont indiqué à la chaîne que « l’emplacement stratégique » de la nouvelle implantation avait été choisi pour tenter d’établir une continuité des implantations juives le long d’une portion de la route 5, un axe est-ouest majeur qui traverse la Cisjordanie.

Selon le reportage, la localisation de Geulat Tzion indique que le mouvement des implantations est prêt à séparer la Cisjordanie en deux blocs, nord et sud.

Jason Dov Greenblatt, avocat en droit de l'immobilier de Donald Trump et juif orthodoxe, est l'un des trois conseillers du président élu sur Israël. (Crédit : JTA/Uriel Heilman)
Jason Dov Greenblatt, avocat en droit de l’immobilier de Donald Trump et juif orthodoxe, est l’un des trois conseillers du président élu sur Israël. (Crédit : JTA/Uriel Heilman)

Cependant, devant la sensibilité de la mise en place d’une nouvelle implantation pour la première fois depuis plus de 20 ans, le Premier ministre tentera d’expliquer à Greenblatt que Geulat Tzion sera une implantation de « remplacement » d’Amona, et pas une « nouvelle », a indiqué la Deuxième chaîne.

Greenblatt, représentant spécial de Trump pour les négociations internationales, est en visite dans la région cette semaine pour discuter de la politique d’implantations en Cisjordanie et du processus de paix avec les dirigeants israéliens et palestiniens.

L’objectif de la visite de Greenblatt serait de formuler la position de l’administration Trump sur les implantations, notamment ce que les Etats-Unis accepteront en termes de où et de combien Israël peut construire, et d’organiser la visite de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, à Washington.

Il n’est pas certain que les spécifications techniques de Netanyahu apaisent Trump, qui lui a publiquement demandé le mois dernier de « se retenir » sur les implantations.

Netanyahu et Avigdor Liberman, le ministre de la Défense, ont tous deux récemment tenté d’apaiser le discours sur les implantations, sentant que ce sujet pouvait créer des tensions avec la Maison Blanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...