Netanyahu convoque une discussion urgente en raison de la hausse des cas
Rechercher

Netanyahu convoque une discussion urgente en raison de la hausse des cas

Le chef du gouvernement a convoqué ses principaux ministres pour examiner "la possibilité de mesures provisoires qui permettraient d'éviter un confinement général"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adresse aux médias lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 15 juillet 2020. (Capture d'écran)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adresse aux médias lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 15 juillet 2020. (Capture d'écran)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a convoqué ce jeudi, à son bureau à Jérusalem, une discussion urgente – au vu de l’augmentation de la mortalité – avec les ministres de la Défense, de la Santé, des Finances, des Affaires étrangères, des Sciences et Technologies, de l’Intérieur, le ministre de la Construction et du Logement, le chef du Conseil national de sécurité et le directeur général du ministère de la Santé, lit-on dans un communiqué diffusé par son bureau.

« Suite au bond du nombre de cas à environ 1 800 cas et à la forte augmentation du doublement du nombre de cas graves tous les sept jours, je viens de m’entretenir avec le Premier ministre d’alternance et ministre de la Défense Benny Gantz, le chef du Conseil national de sécurité Meir Ben-Shabbat et le ministre des Sciences Yizhar Shai sur la possibilité de mesures provisoires qui permettraient d’éviter un confinement général, » a déclaré le Premier ministre.

« C’est l’objectif de cette discussion, de prendre des mesures provisoires pour empêcher un confinement général à la lumière du bond gigantesque de la morbidité à environ 1 800 cas et du doublement du nombre de cas graves tous les sept jours, » a-t-il ajouté.

Le Cabinet se réunira ce jeudi soir pour approuver les recommandations qui ont été approuvées à l’unanimité lors de la discussion.

Le chef de Kakhol lavan, Benny Gantz, avait reconnu mercredi soir que le gouvernement était très proche d’ordonner un confinement complet pour la deuxième fois en quelques mois, ce qui, selon de nombreux analystes, marquerait un échec majeur de la nouvelle coalition à utiliser le temps offert par le premier confinement pour mettre en place des mesures de suivi des contacts, des systèmes de test et un plan économique à long terme pour endurer la pandémie sans détruire l’économie.

Gantz, ministre de la Défense, a réclamé que son ministère joue un plus grand rôle dans le combat contre le coronavirus, comme c’est le cas dans les situations d’urgence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...