Netanyahu: l’Iran contourne les sanctions avec de la contrebande de pétrole
Rechercher

Netanyahu: l’Iran contourne les sanctions avec de la contrebande de pétrole

Le Premier ministre a appelé la communauté internationale à bloquer les tentatives de Téhéran d'échapper aux sanctions

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’exprime lors d’une cérémonie de fin de formation pour des cadets de la marine israélienne à Haïfa, le 6 mars 2019 (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’exprime lors d’une cérémonie de fin de formation pour des cadets de la marine israélienne à Haïfa, le 6 mars 2019 (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

« L’Iran essaie de contourner les sanctions qui lui sont imposées en menant des activités de contrebande de pétrole à travers la mer, a déclaré le Premier ministre lors d’une cérémonie de fin de formation pour des cadets de la marine israélienne qui s’est tenue à la base navale de Haïfa. Alors que ces tentatives se développent, la marine aura un rôle important à jouer dans l’effort pour contrecarrer ces actions iraniennes.

« J’en appelle à la communauté internationale pour mettre un terme, par tous les moyens, aux tentatives de l’Iran de contourner les sanctions à travers la mer », a déclaré Netanyahu.

Israël, a-t-il ajouté, mène constamment des opérations marine contre ses ennemis, et « la plupart [de ces opérations] restent inconnues ».

En mai dernier, les Etats-Unis se sont retirés de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 qui accordait une levée des sanctions contre l’Iran en échange d’un démantèlement de la partie militaire de son programme de développement nucléaire. Le président américain Donald Trump a déclaré que l’accord, connu sous le nom de Plan d’action global commun, n’allait pas assez loin pour empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires et n’empêchait pas le développement d’un programme de missiles iraniens.

Même si les autres parties de l’accord – la Grande-Bretagne, la France, la Russie, la Chine et l’Allemagne – travaillent pour maintenir en vie l’accord avec l’Iran, les Etats-Unis ont réimposé des sanctions financières et l’économie iranienne a souffert, avec une inflation croissante et une dévaluation de sa devise, le rial.

Dans ses commentaires prononcés à la base, Netanyahu a aussi révélé que le secrétaire d’état américain Mike Pompeo avec les dirigeants de Chypre et de Grèce, vont venir en Israël dans les prochains jours pour faire avancer un projet de gazoduc qui approvisionnera l’Europe en gaz naturel des champs offshore d’Israël. « La marine va aussi protéger ce gazoduc », a-t-il déclaré.

Plus tôt mercredi, Netayahu a visité le système de anti-missile américain déployé en Israël dans le cadre d’un exercice militaire. Il a déclaré que la présence du système était la preuve de la force du lien militaire entre les Etats-Unis et Israël.

Lors de sa visite, il était accompagné par l’ambassadeur américain David Friedman, a déclaré l’ambassade américaine dans un communiqué.

« Les deux officiels ont été briefés par les commandants sur place, et ont fait une visite du site », a-t-on déclaré à l’ambassade.

Le Premier minister Benjamin Netanyahu, à droite, avec l’ambassadeur américain David Friedman lors de leur visite du système de défense anti-missile THAAD, le 6 mars 2019. (Matty Stern/Ambassade américaine de Jerusalem)

« C’est une preuve de la force de l’alliance entre Israël et les Etats-Unis. Elle n’a jamais été aussi forte, et la coalition pour une défense commune qui est exprimée ici, pas seulement dans des intentions exprimées, mais avec des forces réelles sur le terrain – je pense que c’est remarquable, a déclaré Netanyahu. Nous sommes donc très, très heureux de la coopération et de l’engagement souvent exprimé par le président Trump pour la sécurité d’Israël ».

Le système de Défense terminale en zone de haute altitude, connu sous le nom de THAAD, a été déployé plus tôt ce mois dans le cadre d’un exercice conjoint avec les forces israéliennes et pour s’entraîner au déploiement du système, considéré comme l’un des plus avancés dans le monde, à différents endroits autour du globe. C’est la première fois que le système a été importé en Israël.

Friedman a déclaré que cela montrait « la coopération si proche et si importante entre Israël et les Etats-Unis ».

« C’est un exemple formidable de la manière dont les forces américaines se sont engagées pour la sécurité d’Israël, a-t-il dit. Elles l’ont fait de nombreuses autres manières, mais je n’ai pas de meilleur exemple en tête que ce que nous voyons maintenant. C’est la preuve du lien réellement incassable entre Israël et les Etats-Unis à de nombreux autres niveaux – y compris bien sûr, et c’est le plus important, pour la sécurité mutuelle ».

Netanyahu a aussi pris un selfie avec des soldats américains opérant le système THAAD, et a ensuite posté l’image sur son compte Twitter tel une pique au Procureur général Avichai Mandelblit qui, le mois dernier, a interdit au Premier ministre de prendre des photos de campagne électorale avec des soldats israéliens.

« J’ai pris une photo avec des soldats… américains, a tweeté Netanyahu. L’alliance entre les Etats-Unis et Israël n’a jamais été aussi forte ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...