Netanyahu met en garde l’Iran contre toute tentative d’attaque visant Israël
Rechercher

Netanyahu met en garde l’Iran contre toute tentative d’attaque visant Israël

Le Premier ministre a réagi aux menaces proférées lors du 40e anniversaire de la Révolution islamique, promettant de "raser Tel Aviv et Haifa"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse à la Knesset à Jérusalem pour souhaiter la bienvenue au Likud au ministre de l'Immigration Yoav Galant, le 9 janvier 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse à la Knesset à Jérusalem pour souhaiter la bienvenue au Likud au ministre de l'Immigration Yoav Galant, le 9 janvier 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a lancé lundi une mise en garde à l’Iran contre toute tentative d’attaque visant à « détruire Tel-Aviv ou Haïfa », le jour du 40e anniversaire de la Révolution islamique.

« Je n’ignore pas les menaces du régime iranien, mais je ne suis pas intimidé par elles. Si ce régime commet la terrible erreur de tenter de détruire Tel-Aviv ou Haïfa, il n’y parviendra pas », a affirmé M. Netanyahu dans un communiqué de son bureau, et dans une vidéo.

Selon M. Netanyahu, si l’Iran tentait d’attaquer Israël, « cela serait le dernier anniversaire de la Révolution. Ils (les Iraniens) devraient en tenir compte », a prévenu le Premier ministre.

Le gouvernement israélien mène une campagne diplomatique et médiatique contre l’Iran, qu’il accuse de mener des activités nucléaires dangereuses et dont il dénonce les agissements au Liban, dans la bande de Gaza et en Syrie.

Ces dernières années, l’Etat hébreu a mené de nombreux raids aériens ou des tirs de missiles contre ce qu’il a présenté comme des objectifs militaires iraniens en Syrie ou des convois d’armes sophistiquées destinées au groupe terroriste chiite du Hezbollah libanais, allié de Téhéran.

Des Iraniens marchent devant un missile exposé dans les rues de Téhéran, à l’occasion du 40e anniversaire de la Révolution islamique, le 11 février 2019, (Crédit : AP/Ebrahim Noroozi)

L’Iran a promis lundi l’échec des plans « démoniaques de ses ennemis », principalement les Etats-Unis et Israël, à l’occasion du 40e anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, massivement célébré à travers le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...