Un gradé iranien menace de « raser Tel Aviv et Haïfa » en cas d’attaque américaine
Rechercher

Un gradé iranien menace de « raser Tel Aviv et Haïfa » en cas d’attaque américaine

Lors du rassemblement pour le 40e anniversaire de la République islamique d'Iran, Yadollah Javani a déclaré que l'Amérique "n'a pas le courage de tirer une seule balle" sur l'Iran

Le général de brigade Yadollah Javani, chef adjoint du bureau politique des Gardiens de la révolution en Iran. (CC BY 4.0, sayyed shahab-o- din vajedi, Wikipedia)
Le général de brigade Yadollah Javani, chef adjoint du bureau politique des Gardiens de la révolution en Iran. (CC BY 4.0, sayyed shahab-o- din vajedi, Wikipedia)

Un commandant en chef des Gardiens de la Révolution islamique [IRGC], corps d’élite iranien, a menacé lundi de détruire deux des plus grandes villes d’Israël si son pays était attaqué par les États-Unis.

« Les Etats-Unis n’ont pas le courage de tirer une seule balle sur nous malgré tous leurs moyens défensifs et militaires. Mais s’ils nous attaquent, nous raserons Tel Aviv et Haïfa », a déclaré le général de brigade Yadollah Javani à l’agence de presse publique IRNA, selon Reuters.

De hauts-responsables politiques et militaires en Iran appellent régulièrement à l’anéantissement d’Israël, un général de haut rang ayant récemment affirmé qu’il vaincrait l’Etat juif « en trois jours », s’il y avait une guerre.

Javani, le député du bureau politique de l’IRGC, s’exprimait lors d’un rassemblement marquant le 40e anniversaire de la Révolution islamique, qui avait vu le renversement et le remplacement de la monarchie soutenue par les États-Unis par les fondamentalistes islamiques.

Avec les chants « Mort à l’Amérique » et les banderoles « Mort à Israël », les défilés de lundi ont également servi de toile de fond à la présentation par les militaires de missiles de fabrication iranienne, que les autorités présentent chaque année lors de ces commémorations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...