Netanyahu redit au ministre belge des Affaires étrangères son refus de l’initiative française
Rechercher

Netanyahu redit au ministre belge des Affaires étrangères son refus de l’initiative française

Les deux hommes ont discuté de la menace posée par l’islam radical à la région et à l’Europe

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, à Jérusalem, le 9 mai 2016. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, à Jérusalem, le 9 mai 2016. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré lundi matin le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Les deux hommes ont discuté des relations bilatérales entre les deux pays.

Le ministre belge a remercié à nouveau Netanyahu pour la proposition d’aide et de coopération d’Israël à la suite des attentats terroristes de Bruxelles.

La discussion a également porté sur la menace posée par l’islam radical à la région et à l’Europe.

En ce qui concerne l’initiative de paix française, Netanyahu a souligné que de telles décisions permettaient aux Palestiniens d’éviter les négociations directes, éloignant ainsi les perspectives de paix.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...